Jim Heppelmann décrit Creo

Les années 1990 ont été marquées par le rythme rapide des innovations, et l’arrivée de la modélisation solide paramétrique 3D pour la conception de produits a suscité beaucoup d’enthousiasme. Alors que le marché est parvenu à maturité et s’est un peu figé, certains problèmes majeurs sont restés sans solution : le manque de convivialité, une interopérabilité insuffisante à l’intérieur de l’entreprise et avec la chaîne logistique, la complexité de la modélisation d’assemblage en condition réelle et le verrouillage technologique.

Tout le monde recherche des solutions plus faciles à utiliser. PTC a mis son savoir et ses technologies au service de Creo qui résout la plupart de ces problèmes.

Cet article a été publié dans En coulisses avec les mots-clefs : , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>