Entretien avec Mike Campbell de PTC

Mike Campbell, vice-président de la division des produits de conception et de visualisation, passe en revue les technologies innovantes qui permettent à PTC de redéfinir la CAO avec Creo.

Q : En quoi la suite Creo d’applications de conception est-elle différente du portefeuille de produits actuel de PTC ?

R : Creo est une nouvelle approche de la CAO, une suite évolutive d’applications de conception interopérables couvrant le processus de développement de produits dans son intégralité, et adaptées à une grande variété de rôles et de besoins.

Q : Du point de vue du modèle commercial, en quoi est-ce différent des offres actuelles de PTC ?

R : Globalement, nous n’avons pas offert d’applications basées sur les rôles. Nous avons offert des modules à partir des trois produits principaux : Pro/ENGINEER, CoCreate ou ProductView. Par exemple, si un responsable produits avait besoin de créer un rendu de produit, il devait acheter Pro/ENGINEER pour ensuite utiliser le module de rendu. Le module de rendu de Pro/ENGINEER est excellent mais, en général, le responsable produits n’a pas le temps de manipuler un outil CAO pour générer un rendu. En général, soit le responsable produits demande au concepteur, au spécialiste de la CAO 3D, de générer l’image de rendu, soit il utilise un outil qui est spécifiquement conçu pour le rendu mais qui ne permet sans doute pas d’exploiter facilement le travail fait dans Pro/ENGINEER.

Si je regarde mon iPhone, je vois de nombreuses applications destinées à des tâches spécifiques. Ce n’est pas une application unique et gigantesque qui essaie de tout faire. J’ai des applications spécifiques pour des tâches spécifiques. C’est un des principes fondamentaux de Creo : offrir les applications appropriées, avec la capacité appropriée, ni plus ni moins, à chaque personne impliquée dans le développement de produits.

Q : Les clients peuvent-ils alors acheter une seule application ?

R : Exactement. L’une des avancées technologiques de Creo est le concept de AnyRole Apps : proposer l’outil approprié à l’utilisateur et à la tâche. Nous sommes actuellement occupés à créer ces applications. En augmentant le nombre d’applications de conception, nous augmentons aussi le nombre de rôles et d’utilisateurs dans une entreprise qui trouveront leur application spécifique. Au départ, nous visons le chiffre de six applications. Avec Creo 1.0, nous comptons offrir des applications pour la modélisation directe, la modélisation paramétrique, l’ingénierie conceptuelle, la visualisation, l’illustration technique en 3D et la simulation.

Q : Comment allez-vous procéder pour offrir des applications évolutives ?

R : Pour en faire des applications évolutives, nous avons introduit de nouveaux concepts totalement inédits dans le secteur de la CAO. Nous devons assurer le bon fonctionnement des différentes applications sur deux plans. Tout d’abord, elles ont besoin d’un modèle de données commun pour garantir une parfaite interopérabilité entre les applications et les approches de modélisation (2D, directe 3D, paramétrique 3D). À ce stade, la difficulté consiste à conserver l’intention de conception dans toutes les applications et approches. Nous y sommes parvenus grâce à une innovation technologique que nous avons appelée AnyMode Modeling.

Ensuite, les applications Creo doivent présenter une base commune pour l’interface utilisateur, une expérience utilisateur commune et une interaction commune avec le modèle. Je suppose qu’une même personne peut utiliser plusieurs applications de conception à différents stades du processus de développement de produits. Par exemple, lorsqu’il élabore rapidement un concept, puis effectue la conception détaillée plus tard dans le processus, le concepteur peut utiliser deux applications Creo différentes. Il va sans dire que toutes ces applications doivent être parfaitement interopérables. Lorsqu’ils utilisent une application d’élaboration de concept, puis une application de modélisation directe, puis enfin une application de rendu, les utilisateurs s’attendent à pouvoir passer d’une application à l’autre sans problème avec les données de conception. C’est l’autre difficulté que nous avons résolue avec Creo : toutes les applications de conceptions sont interopérables et utilisent un modèle de données commun.

Q : Le format de modèle de données central est donc identique pour toutes ces applications ?

R : Exactement.

Q : Comment un modèle de données central peut-il prendre en charge ces différents types d’applications et de méthodes de modélisation en 3D ?

R : C’était effectivement un défi très difficile que nous avons relevé grâce à une vraie prouesse technologique. Aujourd’hui encore, de nombreux fournisseurs offrent différentes approches de modélisation 3D dans une solution soi-disant unique qui finit malgré tout par créer des fichiers modèle séparés. Cette situation peut être vécue comme un cauchemar par les clients qui doivent retrouver le bon fichier modèle parmi tous les autres. Pour Creo, nous définissons un modèle de données évolutif, unifié ou commun. Considérez-le comme un livre constitué de chapitres. Chaque chapitre propose un type d’informations différent. Par exemple, un chapitre contiendra des informations sur la géométrie 2D, un autre sur la géométrie 3D, un autre encore des informations graphiques 3D. Dans d’autres chapitres, nous pourrons vous proposer des informations PDM ou sur les dessins 3D, ou encore sur les couleurs et les attributs. Tous ces chapitres, et les informations que nous avons stockées, forment un livre. Chaque application lit le modèle de données commun, utilise le chapitre de données dont elle a besoin, puis récrit le chapitre.

Cet article a été publié dans En coulisses avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>