Verrouillage technologique : raisons pour lesquelles les utilisateurs ne doivent pas être contraints à utiliser un seul outil CAO

Au fur et à mesure que le marché de la CAO est devenu plus mature et que les outils CAO ont progressé, de nombreuses entreprises ont été forcées d’utiliser en standard une plate-forme CAO spécifique. Les fournisseurs se présentent et assènent leurs recommandations ; ils vantent les avantages de leur outil et de leur méthodologie de conception en prétendant qu’il s’agit du seul et unique outil capable de procurer les avantages attendus de la CAO 3D.

Mis à part le désir de « faire le maximum de chiffre » avec leur client, si les fournisseurs CAO sont majoritairement favorables à cette standardisation, c’est parce qu’ils veulent éviter l’un des obstacles auxquels se heurte ce marché : le manque d’interopérabilité entre systèmes CAO. Pour aggraver ce phénomène, les clients sont souvent rebutés par les coûts élevés (logiciels et formations confondus) associés au changement de système.

Si chaque utilisateur pouvait librement décider quel outil de conception et quel paradigme (2D, 3D direct, 3D paramétrique) il souhaite utiliser, il choisirait naturellement l’outil et le paradigme qui peuvent l’aider à accomplir sa tâche le plus facilement et le plus efficacement possible. Cette situation est monnaie courante dans la vie de tous les jours. Il existe de nombreuses techniques pour creuser un trou dans le sol, du simple déplantoir à la puissante rétrocaveuse. Les gens font naturellement le « bon » choix par rapport à leur situation personnelle et aux tâches qui leur incombent.

Dans le monde de la CAO toutefois, il en a toujours été autrement. En raison du manque d’interopérabilité entre les systèmes de modélisation et parce que tous les participants au processus de conception ont besoin de partager des données, de nombreuses entreprises cherchent à généraliser en leur sein l’utilisation d’un seul système et d’un seul paradigme. C’est en fait un compromis qui offre plus de fonctionnalités aux utilisateurs et, par conséquent, plus de complexité qu’ils en ont réellement besoin. Cela reviendrait à fournir une rétrocaveuse à chacun, même si leur tâche consiste à simplement planter des fleurs.

Même si certains fournisseurs prétendent offrir plusieurs paradigmes en un seul outil, bien souvent les problèmes de complexité et d’interopérabilité obligent l’entreprise à utiliser non seulement un seul outil, mais aussi un seul paradigme. L’idéal serait que les fournisseurs offrent un jeu de solutions sur une plate-forme commune, ce qui donnerait à chaque utilisateur la possibilité de choisir l’outil de modélisation le mieux adapté à ses compétences et à son rôle. Pour certains utilisateurs, la 2D est la meilleure façon de capturer rapidement des idées et de les communiquer le plus largement possible. Pour d’autres, un outil de modélisation 3D directe peut être l’outil approprié – il a l’apparence de la 2D en ce qui concerne les interactions avec le modèle, mais offre des avantages et une sophistication supplémentaires à l’instar d’une véritable modélisation 3D, à savoir le contrôle des interférences, la simulation, l’imagerie réaliste, etc. Cette approche peut s’avérer intéressante pour de nombreux intervenants qui participent au processus de conception, comme les analystes et les ingénieurs en contact avec la clientèle.

La modélisation 3D paramétrique est l’approche la plus sophistiquée et la plus largement adoptée. Lorsqu’il utilise cette approche, l’utilisateur se sert d’un « programme » pour construire son modèle, un programme très puissant, mais qui nécessite aussi une expérience utilisateur plus complexe. Généralement, deux types de personnes utilisent cette approche, les concepteurs qui ont la charge de créer des familles de modèles détaillés et ceux qui souhaitent tirer parti d’un modèle pouvant être modifié grâce à un programme.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>