Les gestionnaires CAO doivent établir un plan en vue de la reprise économique

Bien que ces toutes dernières années aient été assombries par la crise, avec tout de même quelques signes de reprise économique, les gestionnaires CAO doivent imaginer un plan pour que leurs entreprises puissent tirer parti de la croissance à venir, si tel est le cas. Cela peut sembler difficile alors que la plupart d’entre eux sont probablement occupés à financer des projets, et non à planifier la gestion de la CAO. Certains peuvent même être préoccupés, ne sachant pas s’ils vont garder leur emploi.

Pour capitaliser sur les opportunités à venir et sur une possible croissance, les gestionnaires CAO doivent s’assurer que leurs ingénieurs utilisent efficacement les systèmes et les logiciels actuels pour pouvoir profiter pleinement d’un éventuel redressement de l’économie. En même temps, ils doivent concevoir une stratégie pour tirer profit des technologies à venir.

Pour que leur entreprise reste compétitive une fois la récession passée, les gestionnaires CAO doivent non seulement veiller au respect ou à la mise en œuvre de nombreux éléments – budgets, programmes de formation, gestion des fichiers et des données, déploiement des mises à niveau logicielles, adhésion aux standards de la CAO, entretien du matériel informatique, tâches de support technique ou liées à la production , mais ils doivent aussi faire face à de nouveaux problèmes.

Ils doivent notamment accroître la productivité sans augmenter les effectifs, réduire le coût des logiciels, assurer une meilleure prise en charge des collaborateurs sur les sites éloignés, et élaborer un plan d’anticipation pour adopter les technologies de nouvelle génération afin de permettre une meilleure productivité et une baisse des coûts.

Lorsque l’économie est défaillante, la principale préoccupation des gestionnaires CAO est bien souvent de veiller au bon avancement de leurs projets, les plans sur l’avenir n’étant pas leur priorité. Ceci dit, il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier des opérations futures. Pour ce faire, les responsables doivent être organisés et capables de hiérarchiser dans le bon ordre les tâches à accomplir.

Robert Green, auteur d’un bulletin d’information intitulé CAD Manager’s Newsletter, destiné aux gestionnaires CAO, a mené une enquête auprès d’un certain nombre d’entre eux, en incluant également des chefs d’entreprise. Il a pu ainsi établir la liste de tâches qui devraient être traitées en priorité :

Faire en sorte que les projets se passent mieux. L’essentiel, dans ce cas, est de planifier à l’avance. Cela permet d’éliminer, ou du moins de réduire en grande partie, les mauvaises surprises. Faire en sorte que les tâches se déroulent sans heurts en apportant l’aide requise aux utilisateurs et en veillant au bon fonctionnement des systèmes CAO critiques. Enfin vous assurer que votre gestion de la CAO répond aux besoins des tâches effectuées, de sorte que le temps passé à cette gestion soit imputé aux projets et non aux frais généraux.

Prévoir une infrastructure CAO plus rapide et plus économique. Dans ce domaine, viser des gains de productivité modestes, de 2 à 3 % par an. Généraliser la façon dont vous installez/déployez les logiciels afin de gagner du temps et de ne pas en perdre à déboguer. Priorité suivante : prévoir une formation interne pour apprendre aux utilisateurs à être plus efficaces grâce à une meilleure utilisation des normes, des bonnes pratiques, etc.

Prévoir un plan et un budget sur le long terme. Aucun plan à court terme ne compensera l’absence d’un plan sur le long terme, par conséquent les responsables doivent rester vigilants en établissant des plans pour l’avenir. Dans cette optique, toutefois, une planification et une budgétisation à long terme n’ont de sens que si le plan de gestion de la CAO à court terme fonctionne déjà car c’est le système actuel qui jette les bases des plans futurs.

Ce que l’avenir nous réserve en termes de reprise économique immédiate n’est que pure conjecture. Toutefois, les gestionnaires CAO doivent formuler un plan qui optimise les processus, réduise la mauvaise utilisation des ressources et tire pleinement parti de celles qui sont disponibles, tant au niveau du personnel que du matériel informatique et des logiciels, de façon à ce que leur entreprise soit en mesure de rivaliser efficacement avec la concurrence.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>