En coulisses : Creo, CN et fabrication

La disponibilité future des applications Creo CN pour la fabrication a été l’un des sujets qui ont suscité le plus d’intérêt lors de la présentation de la vision et de la stratégie Creo. Nous nous sommes déjà penchés sur les premières applications prototypes destinées aux ingénieurs de fabrication. Mike Campbell nous a montré comment créer, optimiser et valider des trajectoires d’outils d’usinage au sein d’un environnement Creo.

Pourtant, malgré cette démonstration, nous avons reçu nombre de questions via Twitter, ainsi que de nombreux commentaires sur ce blog.

J’ai donc demandé à Jose Coronado, responsable produits des applications CN de Creo, de nous en dire en peu plus. Jose Coronado a travaillé pendant 20 ans dans l’industrie de la fabrication. Sa réputation tient en quelques mots : faire en sorte que ses clients tirent le meilleur parti des avancées technologiques les plus récentes, surtout celles relevant de la FAO.

GH : Quelle est la stratégie de PTC concernant la commande numérique ?

Jose Coronado : PTC continue à développer et à produire des solutions CN qui couvrent une large gamme de besoins et sont intégrées dans nos solutions de conception.

La stratégie CN de Creo s’attache principalement à améliorer l’utilisabilité de nos produits, développer des fonctionnalités destinées au marché de l’usinage de production et étendre la base d’utilisateurs, qui ne représente qu’un marché moyen, en contribuant davantage au développement des segments de moulage et d’emboutissage.

Nous proposons également le programme partenaire PTC, qui permet d’accéder à une gamme d’applications tierces dans le domaine de la fabrication. Enfin, dernière proposition, et non des moindres, nous avons une nouvelle stratégie prometteuse concernant les applications CN destinées à Creo.

GH : En quoi consiste votre nouvelle stratégie concernant les applications CN ?

JC : Cette stratégie comporte trois étapes. Tout d’abord, il s’agit de développer les solutions CN d’aujourd’hui afin de mieux s’aligner sur la stratégie des applications Creo. En d’autres termes, nous souhaitons mieux adapter ces solutions aux besoins de nos utilisateurs. Pour ce faire, nous collaborons avec un grand nombre de personnes afin d’obtenir des commentaires sur nos produits et définir la nouvelle génération d’applications CN de Creo.

Ensuite, il convient de continuer à concevoir des solutions plus simples d’utilisation.

Enfin, profiter de ce que la technologie est en cours développement pour améliorer encore davantage les applications CN de Creo.

GH : Comment les solutions CN d’aujourd’hui peuvent-elles mieux s’aligner sur la stratégie des applications Creo ?

JC : En divisant les grandes solutions en petites applications, afin de mieux répondre aux besoins des utilisateurs des logiciels CN. Par exemple, nous pouvons diviser les produits CN d’aujourd’hui en applications CN plus petites, en axant chacune de ces applications sur une tâche de fabrication spécifique (par ex., usinage de production en série, usinage poinçon/matrice, tournage/fraisage). Les applications sont ainsi plus simples à utiliser car aucun utilisateur n’est encombré par des fonctionnalités qu’il n’utilise que très rarement, voire jamais.

Ensuite, grâce aux applications directes ou paramétriques, nous pouvons faire fonctionner ensemble les applications CN. Le mode paramétrique offre certes de la puissance mais il implique également davantage de complexité. Ce mode est idéal pour un expert CN qui se trouve également être un expert CAO 3D. Vous pouvez cependant imaginer que certains utilisateurs de logiciels CN sont plus intéressés par un modeleur direct simple qui leur permettrait de modifier directement le brut, les outils, le serrage et les brides.

En permettant aux utilisateurs de sélectionner le mode de modélisation approprié à leur application CN, nous pensons pouvoir concevoir des applications CN beaucoup plus pertinentes pour les personnes qui en ont l’utilité.

GH : Comment prévoyez-vous de simplifier les applications CN ?

JC : L’amélioration clé serait une nouvelle interface utilisateur rationalisée pour toutes les applications Creo, y compris les applications CN. Par exemple, l’ajout d’une interface utilisateur ruban, d’une barre d’outils d’accès rapide, d’une barre d’outils graphique, et d’autres nouveaux éléments d’interface utilisateur, améliore considérablement l’utilisabilité de toutes les applications, y compris des applications CN.

De plus, l’interface utilisateur ruban est en train de devenir une approche d’interface utilisateur répandue dans de nombreuses applications Windows. Les utilisateurs qui découvrent nos logiciels trouveront donc l’expérience cohérente.

Par ailleurs, comme nous l’avons indiqué précédemment, l’application de modélisation directe va permettre de réduire considérablement l’effort dans l’environnement de fabrication.

GH : Allez-vous également ajouter les fonctionnalités et améliorations clés demandées par les clients ?

JC : Nous étudions et évaluons en permanence les propositions des clients. La dernière version de nos solutions CN, sortie en même temps que Pro/ENGINEER Wildfire 5.0 (aujourd’hui Creo Elements/Pro 5.0), inclut de nombreuses améliorations clés. Nous avons apporté, entre autres, les améliorations suivantes : la conversion du gestionnaire de menu aux points d’entrée de niveau supérieur, un processus simplifié pour définir une trajectoire d’outil de surfaçage, la duplication de la trajectoire d’outil basée sur des modèles, la prise en charge d’outils de tournage avancés pour les machines multitâches, la prise en charge de séquences de tournage dans le gestionnaire de processus, un support étendu des tables de famille, une prise en charge des étapes CMM au sein d’une session CN, la prise en charge de l’optique dans CMM (caméra ou fibre optique), etc.

Outre ces évolutions de l’interface utilisateur, nous souhaitons rester sensibles aux environnements de nos clients. Par exemple, nombre de nos clients utilisent les solutions CN dans le cadre d’opérations de fabrication de grand volume. Ils tirent profit du niveau élevé de personnalisation possible dans Creo CN et souhaitent disposer de niveaux de contrôle supérieurs sur les trajectoires d’outil, les vitesses de coupe, etc., afin de maintenir des niveaux élevés de précision.

GH : Comment peut-on en savoir plus sur les solutions CN d’aujourd’hui ?

JC : Afin de présenter au mieux les fonctionnalités clés des solutions CN d’aujourd’hui, nous avons enregistré des démonstrations, des didacticiels et des introductions détaillés. Gardez cependant à l’esprit que les logiciels CN vont évoluer selon la stratégie que j’ai décrite précédemment, afin de simplifier l’utilisation de l’interface utilisateur et la manière de travailler avec les applications.

Accédez à notre site, à l’adresse ptc.com, pour en savoir plus sur les fonctionnalités que nous proposons pour le fraisage, le tournage, les 3 axes, les 5 axes, la tôlerie et d’autres aspects de la FAO.

GH : Comment procéder si j’utilise actuellement ces solutions mais que je souhaite passer à Creo ?

JC : Nous protégeons votre investissement. Le conditionnement de vos produits sera légèrement différent mais vous ne perdrez aucune des fonctionnalités dont vous bénéficiez aujourd’hui. En fait, grâce à notre stratégie CN, vous pouvez même vous attendre à des fonctionnalités supplémentaires.

GH : Comment la stratégie Creo CN va-t-elle s’intégrer aux versions ?

JC : Grâce à Creo 1.0 et 2.0, les utilisateurs vont bénéficier d’une nouvelle interface utilisateur pour les applications CN. Nous
prévoyons également d’utiliser une partie de la technologie de Pro/TOOLMAKER dans les applications. Pour Creo 3.0, nous allons améliorer les fonctionnalités de fraisage/tournage en ajoutant notamment la synchronisation des trajectoires d’outil, de meilleurs moyens pour définir et contrôler l’axe des séquences de fraisage 5 axes, et en intégrant plus de trajectoires d’outil Pro/TOOLMAKER, etc.

GH : Qu’advient-il finalement de l’idée de recruter des tierces parties pour compléter les solutions de fabrication de PTC ?

JC : Le programme Avantage partenaire de PTC permet à de nombreux éditeurs de logiciels indépendants de fournir des solutions complémentaires à notre système de développement de produits. Nos partenaires éditeurs de logiciels ont accès aux API de produits, au support de développement et à une structure de programme partenaire qui leur permet de réaliser des intégrations puissantes et totalement interopérables. Accédez au site ptc.com pour obtenir la liste la plus à jour.

Image de ttstam

Cet article a été publié dans En coulisses avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>