Interopérabilité de la CAO : est-ce un problème ?

square-peg-round-holeLa plupart des responsables CAO savent que jongler entre plusieurs formats CAO peut engendrer des coûts considérables. Depuis plus de 10 ans, on entend les analystes, les journalistes et les fournisseurs répéter que « les problèmes liés à l’interopérabilité coûtent à l’industrie automobile des États-Unis environ 1 milliard de dollars par an et retarde la sortie des nouveaux modèles d’au moins deux mois. »1

Mais je pense que ce n’est pas exact. En réalité, je pense que cela peut coûter bien plus cher, surtout si vous ne travaillez pas dans l’industrie automobile.

Rappelez-vous que, depuis toujours, l’automobile décide des outils CAO utilisés par ses chaînes d’approvisionnement. Pour les industries qui ne sont pas soumises à la demande de standardisation, le coût et l’impact de l’interopérabilité est probablement plus élevé, à moins que vous n’ayez une stratégie bien pensée.

Le casse-tête de l’interopérabilité étendu aux industries non automobiles

Une étude récente2, menée auprès de fabricants de plusieurs secteurs, a démontré que 82 % d’entre eux possèdent 3 outils ou formats de CAO, voire plus. Fait exceptionnel : 43 % d’entre eux ont déjà travaillé avec 5 outils ou formats de CAO, voire plus. Et c’est ce qui provoque des problèmes d’interopérabilité.

Ces problèmes sont clairement identifiés car, dans la même enquête, les entreprises estiment que leurs problèmes majeurs sont dus aux environnements multi-CAO :

  • Pour 32 % des fabricants, la perte de l’intelligence imbriquée dans le fichier CAO natif a constitué le plus grand défi.
  • 29 % se sont plaints d’avoir à remodéliser des pièces car les modifications apportées au fichier d’origine ne pouvaient pas être réalisées.
  • 28 % déclarent avoir déjà dû recréer des modèles au format CAO souhaité.

Nous avons mené notre propre enquête et nous avons obtenu les mêmes résultats. En 2010, une enquête mondiale3 de PTC portant sur plus de 4 000 utilisateurs de produits CAO, a démontré que l’interopérabilité est l’aspect qui provoque le plus de frustrations dans le monde de la CAO :

  • 32 % ont lutté pour modifier une conception CAO, surtout si cette dernière a été créée par un autre utilisateur.
  • 19 % ont affirmé qu’il n’existe aucun moyen satisfaisant d’utiliser de façon productive les données provenant de plusieurs systèmes CAO.

Ces chiffres reflètent deux tendances assez inquiétantes. Tout d’abord, un effort manuel non négligeable est réalisé pour remodéliser et recréer des pièces et des modèles qui existent déjà. Ensuite, l’intelligence ou l’intention de conception peuvent être perdues à force de transférer maintes fois les conceptions d’un outil ou d’un format à un autre. C’est un gâchis majeur en termes de développement de produits. En fait, certaines sources déclarent que les équipes gaspillent entre 25 et 70 % de leur temps et leur énergie sur ces types de problèmes.

On peut donc clairement affirmer que l’interopérabilité engendre des coûts. Pouvez-vous remédier à ce problème avec un environnement utilisant un seul outil et format CAO ? J’en doute.

Échec de la standardisation ?

Au début, la standardisation apparaît comme une solution évidente. Comme l’industrie automobile, vous pouvez tenter de faire travailler tous vos fournisseurs, partenaires et clients sur le même outil CAO et vous débarrasser des problèmes d’interopérabilité. Ceci dit, l’enquête réalisée par Aberdeen révèle que la plupart des entreprises n’ont pas recours à la standardisation. La standardisation restreint le choix du fournisseur, vous limite dans votre capacité à travailler sur les données provenant des clients et entraîne une augmentation des coûts de conception du produit.

Parmi les meilleures entreprises interrogées par Aberdeen (les 20 % du classement de tête), beaucoup estiment que l’utilisation de plusieurs formats CAO représente des avantages considérables, et ce, malgré le casse-tête de l’interopérabilité. Ces fabricants estiment que la multi-CAO permet :

  • de réduire de 32 % les cycles de développement de produits ;
  • de réduire de 31 % les coûts de développement de produits ;
  • de terminer 90 % des conceptions à temps.

Travailler avec la multi-CAO

Nous avons beaucoup à apprendre de ces fabricants leaders sur le marché. Si vous essayez de travailler dans un environnement multi-CAO :

  1. Choisissez vos fournisseurs en fonction de leurs compétences, de leur expérience et de leurs tarifs au lieu de regarder quel outil CAO ils utilisent.
  2. Choisissez des outils CAO maison qui tirent le meilleur des données provenant de plusieurs sources CAO.
  3. Privilégiez les fournisseurs d’outils CAO maison ; optez pour des solutions issues d’un même fournisseur et capables de remplacer les nombreux outils CAO susceptibles d’être utilisés (à partir de et vers la 3D).
  4. Pensez à des technologies CAO capables d’automatiser l’échange de données.
  5. Pensez à lier les outils CAO, les modèles, les dessins et les formats dérivés à l’aide d’une plate-forme PLM commune.

L’interopérabilité CAO est un vrai problème mais les fabricants leaders du marché ont su tourner les stratégies multi-CAO à leur avantage, ce qui leur permet de développer des produits plus rapidement et à moindre coût, en respectant mieux les délais que leurs homologues.

Quelle est la situation dans votre entreprise ? Combien d’outils CAO votre entreprise utilise-t-elle ? Comment gérez-vous l’interopérabilité CAO avec vos fournisseurs et vos clients ?

Image de rosipaw.

Sources :

1 Research Triangle Institute, Rapport « Interoperability Cost Analysis of the U.S. Automotive Supply Chain », mars 1999.

2 Aberdeen Group « Working with Multi-CAD? Overcome the Engineering Collaboration Bottleneck », décembre 2010.

3 PTC, enquête Project Lightning, 4 200 personnes interrogées, juin 2010.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>