Protection de la propriété intellectuelle

ip-protectionToutes les activités ont leurs secrets, des informations qu’elles préfèrent voir rester confidentielles et qui sont importantes pour la croissance d’une société et son avance sur ses concurrents. Cela peut comprendre des informations techniques (formules, dessins, outils, processus de fabrication et codes sources d’ordinateur) ainsi que des secrets commerciaux (listes d’employés et de clients, données financières et comptables, plans de produit et marketing). De telles informations peuvent être fondamentales pour la réussite d’une entreprise, cependant, de nombreuses entreprises ne font pas grand-chose pour les protéger.

De nombreuses évolutions ont eu lieu dans le monde des affaires et rendu la protection de la propriété intellectuelle d’autant plus difficile. Le contexte commercial actuel est extrêmement dynamique et de plus en plus compétitif, à l’échelle mondiale. Pour les fabricants, cette nouvelle économie globalisée implique la gestion de chaînes logistiques étendues, dans lesquelles les partenaires externes et les fournisseurs occupent des fonctions primordiales, de la conception et fabrication de produits au support technique, depuis différents sites partout dans le monde.

Pour pouvoir rester dans la compétition, les fabricants se tournent également de plus en plus souvent vers l’externalisation et la délocalisation, ce qui rend la protection des données encore plus problématique. La mise en place d’une stratégie concernant la gestion du risque de la chaîne logistique devient alors essentielle. De plus, les changements rapides dans le domaine des technologies et la mobilité accrue de la main-d’œuvre ne font que rendre la protection de la propriété intellectuelle plus complexe encore. Le risque que la propriété intellectuelle soit volée ou compromise d’une manière ou d’une autre fait partie des risques les plus importants auxquels sont confrontés les fabricants à l’heure actuelle.

Le vol de propriété intellectuelle peut entraîner la conception, la fabrication et la vente de versions de contrefaçon des produits d’une société au marché noir. Qu’il s’agisse de vol de propriété intellectuelle incontestable ou d’une « fuite » involontaire d’informations précieuses de la part d’un employé ou d’un partenaire de la chaîne logistique, le coût n’est pas négligeable. Selon les estimations de l’Organisation mondiale des douanes, l’impact du vol de propriété intellectuelle sur l’économie globale représente 500 à 600 milliards de dollars de pertes de vente chaque année, soit 5 à 7 % du commerce mondial. Le FBI considère que rien qu’aux États-Unis, la contrefaçon et le piratage constituent plus de 200 milliards de dollars de pertes de vente chaque année.

Protection de la propriété intellectuelle dans le développement de produits

En raison des difficultés citées ci-dessus, la propriété intellectuelle présente dans les produits et les conceptions de produits est de plus en plus en danger. Afin de permettre une conception réellement collaborative, les sociétés s’exposent à un risque élevé de vol de propriété intellectuelle. Pour protéger la propriété intellectuelle de la conception, il est primordial de mettre en œuvre des structures organisationnelles, des processus opérationnels et des technologies qui prennent en charge une collaboration « favorable à la propriété intellectuelle ». Les sociétés doivent également documenter leur propriété industrielle, mettre en place une protection juridique et protéger les données produits par le renforcement de la sécurité de la propriété intellectuelle et de la gestion des droits d’utilisation électronique.

Pour pallier le risque de vol de propriété intellectuelle, les fabricants ont notamment recours à la mise en œuvre de logiciels de gestion du cycle de vie des produits (PLM). Les systèmes PLM permettent aux sociétés de créer un référentiel central, ou un coffre-fort, dans lesquels les données provenant de plusieurs systèmes d’une même chaîne logistique globale étendue sont stockées en toute sécurité. La plate-forme PLM devient le mécanisme de partage des données produits entre les membres de l’équipe de conception étendue.

Le système PLM est à même de déterminer si une personne est autorisée à accéder aux données, protégeant ainsi essentiellement les données tout en rationalisant le processus de développement de produits. Lorsque ce type de système est mis en place, toutes les demandes de données produits sont gérées par ce système unique, peu importe d’où elles proviennent dans la société ou la chaîne logistique. Les équipes de projets multinationaux peuvent ensuite collaborer efficacement tout en se conformant aux règlements relatifs aux contrôles à l’exportation, aux lois commerciales régissant la propriété intellectuelle et aux protocoles de sécurité de tous les pays impliqués.

Alors que le vol de propriété intellectuel est encore une source importante d’inquiétude pour les fabricants à l’échelle mondiale, ce risque peut être atténué via une attention sans faille au niveau organisationnel et technologique. Une fois que les processus et systèmes adaptés sont en place, les fabricants peuvent défier la concurrence en toute sécurité tout en protégeant leurs actifs les plus précieux.

Image de zebble

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>