En coulisses : Creo 1.0 est-il pratique ?

Durant la première quinzaine d’avril, PTC a effectué des tests bêta sur site pour voir comment les utilisateurs réagissaient à Creo 1.0. Nous leur avons demandé si Creo 1.0 était convivial, s’il offrait les bonnes fonctionnalités et s’il augmentait la productivité. Les tests sur site ne sont que l’une des méthodes que nous employons pour recueillir des commentaires* pendant la phase de développement. Par exemple, nous allouons de nombreuses ressources au contrôle qualité pour nous assurer que Creo exécute ce qu’il est censé faire. Ceci dit, les tests bêta menés sur site en avril visaient principalement à évaluer la facilité d’utilisation du logiciel.

Leo Vogelien

Leo Vogelien, chef de projet principal en charge du contrôle qualité de Creo chez PTC, explique :

GH : Qui participe aux tests bêta de Creo ?

Leo Vogelien : En majorité, les participants sont des utilisateurs expérimentés de Creo Elements/Parametric, Creo Elements/Direct ou Creo Elements/View. Certains développent des produits pour des fabricants qui utilisent des solutions PTC. D’autres travaillent dans l’élaboration et l’ingénierie de concepts, la conception détaillée, la simulation, la production de plans 2D, etc.

Comme c’est le cas pour de nombreuses réunions orientées client de PTC, nous invitons des personnes de différents secteurs d’activité, comme les produits de consommation, les équipements industriels, l’aérospatiale et la défense, l’automobile, les appareils médicaux, l’électronique et les hautes technologies.

Tous proviennent d’entreprises dont la taille varie entre 500 et 300 000 employés.

Creo 1.0 a suscité un intérêt au-delà de toute espérance et le nombre limité de ressources nous a malheureusement contraints à ne pas pouvoir satisfaire certaines demandes.

GH : Comment se passent les tests ?

Leo Vogelien : Durant la semaine que durent les tests, nous programmons différentes sessions au cours desquelles les utilisateurs travaillent avec la version bêta du logiciel, qui est un build de développement interne. Plusieurs équipes fonctionnelles, sous la houlette du groupe Gestion des produits, font une brève présentation et une démonstration des principales fonctionnalités. Puis, nous passons à une session de tests, pendant laquelle les clients essaient d’effectuer différentes tâches et apportent leurs commentaires sur des sujets divers, allant de la simplicité d’utilisation au contenu fonctionnel.

Ces sessions se déroulent avant les tests de contrôle qualité de la version finale. Ces réunions face à face sont l’occasion pour les utilisateurs de donner leur sentiment sur le logiciel avant sa commercialisation. Ils peuvent suivre les scénarios de test que nous leur fournissons ou, comme c’est généralement le cas, travailler sur leurs propres tests.

La durée des tests bêta de Creo 1.0 que nous avons organisé est de 5 jours. Nous avons donc suffisamment de temps pour discuter et analyser les principales applications, extensions et fonctionnalités du logiciel.

GH : Les tests bêta se déroulent-t-ils toujours au siège de PTC situé à Boston ?

Leo Vogelien : Les tests bêta concernent la dernière version du logiciel de développement. Donc, pour optimiser l’environnement de travail des clients et bénéficier du support de toutes les ressources techniques, il vaut mieux organiser ces tests à Needham.

Mais, nous organisons un petit nombre de sessions à distance, sous le contrôle d’équipes PTC locales.

Plus tard, nous conduirons un test plus large, lorsque les niveaux de qualité auront atteint des critères de version spécifiques. Ce test un peu particulier est mené chez différents clients. Il vise davantage à recueillir des commentaires sur la qualité et à identifier les problèmes logiciels qui doivent être résolus.

GH : À propos de quoi souhaitez-vous par exemple recevoir des commentaires ?

Leo Vogelien : En avril, nous souhaitons évaluer le niveau général d’acceptation des nouvelles applications Creo, l’interface utilisateur et l’interaction avec le logiciel. Nous voulons savoir si les nombreuses nouvelles fonctionnalités répondent à leurs attentes, si elles sont conviviales et si elles fonctionnent correctement.

Voici un exemple concret : la plupart des utilisateurs ont une expérience en modélisation paramétrique. Ce que nous souhaitons savoir, c’est si l’extension FMX de Creo Parametric répond aux besoins de ces utilisateurs en termes de contenu fonctionnel et de simplicité d’utilisation. [Ed – lisez notre article précédent sur l’extension FMX (Flexible Modeling Extension)]

GH : Comment recueillez-vous les commentaires des utilisateurs pendant la semaine que durent les tests bêta ?

Leo Vogelien : Nous utilisons des outils Web dont les formulaires permettent aux clients de signaler les problèmes très facilement. Grâce au recueil des données sur Internet, nous pouvons centraliser les commentaires de différents cycles et lieux de test. Ces informations sont ensuite exportées et transmises à d’autres équipes de PTC.

GH : Pouvez-vous nous faire un premier bilan ?

Leo Vogelien : Je ne peux pas vous révéler tout le contenu de nos discussions, mais je peux vous dire que nous sommes extrêmement satisfaits des commentaires des utilisateurs. Jusqu’à présent, nous avons eu quelques retours très positifs sur Creo 1.0. Et comme vous pouvez l’imaginer, les utilisateurs suggèrent toujours d’autres fonctions et des idées pour améliorer les fonctionnalités existantes. Mais, c’est très bien car cela nous permet de valider nos axes de travail pour Creo 2.0.

GH : Comment les utilisateurs peuvent-ils faire acte de candidature pour les tests bêta des prochaines versions de Creo ?

Leo Vogelien: Les tests bêta ne sont accessibles que sur invitation. Les entreprises concernées sont de différentes tailles, évoluent dans différents secteurs d’activité et sont implantées dans différentes régions du monde. Les tests bêta requièrent un investissement considérable en temps pour apprendre à utiliser la version. Ils ne s’adressent donc pas à tout le monde. Ceci dit, nous cherchons en permanence à élargir le cadre de ces tests et à travailler avec d’autres clients. La marche à suivre consiste à prendre contact avec les équipes PTC locales pour connaître la date de programmation des prochains tests bêta. Ces équipes me contactent et me fournissent les coordonnées des personnes intéressées.

GH : Consultez régulièrement le blog ptc.creo.com. Vous y lirez des entretiens avec certains des principaux participants aux tests bêta de Creo menés cette semaine.

* D’autres méthodes de recueil de commentaires ont été examinées dans des articles précédents. Notamment des analyses de la convivialité, des réunions avec des comités techniques et des sessions avec le Comité de conseillers clients.

Cet article a été publié dans En coulisses avec les mots-clefs : , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>