La pénurie globale d’ingénieurs pose des problèmes à l’industrie

help-wantedSi de nombreux pays sont aux prises avec un taux de chômage important, les entreprises de la Silicon Valley et d’autres pôles d’excellence technologique se livrent une concurrence féroce pour attirer les meilleurs talents. Les candidats potentiels se voient offrir des avantages comme des iPad, des stock-options et la possibilité d’amener leur chien au travail, qui n’ont rien à voir avec le travail à effectuer.

Selon les chefs d’entreprise et les recruteurs, le manque d’ingénieurs qualifiés s’est accru de manière significative ces six derniers mois, à mesure que les sociétés de capital-risque commencent à réinjecter de l’argent dans le marché. Dans les pôles technologiques comme la Silicon Valley, Austin, New York et Seattle, les start-ups sont à nouveau en pleine expansion et rivalisent d’arguments pour recruter les mêmes talents à mesure qu’elles confortent leur assise.

Aux États-Unis, les offres d’emploi dans le secteur de l’ingénierie repartent à la hausse : 68 % de plus qu’au plus fort de la crise, selon Wanted Analytics, un cabinet d’intelligence économique qui travaille pour l’industrie du recrutement. C’est dans l’industrie manufacturière que la demande actuelle est la plus forte, principalement dans les secteurs de la fabrication de poids lourds, des semi-conducteurs, de la pharmacie, des équipements médicaux et de l’aéronautique. À Detroit, plus de 2 217 offres d’emploi dans le domaine de l’ingénierie ont été publiées ces 60 derniers jours.

La demande globale augmente

La pénurie d’ingénieurs ne touche pas seulement les États-Unis. De nombreux pays enregistrent une chute du nombre d’étudiants, particulièrement des étudiantes, dans les filières d’ingénierie. Ce phénomène inquiète les économies qui espèrent sortir de la récession globale actuelle.

Au Royaume-Uni, plusieurs secteurs d’activité sont confrontés au manque d’ingénieurs, notamment l’aérospatiale, la fabrication et la production d’électricité. « Les entreprises ne parviennent pas à se développer en raison d’une pénurie de main-d’œuvre formée », analyse Vince Cable, secrétaire au Commerce britannique. « D’un côté le nombre de diplômés sans emploi augmente, et de l’autre on constate un manque chronique de diplômés en sciences et tout particulièrement d’ingénieurs. »

Pendant plusieurs siècles, l’Allemagne a été le numéro un mondial dans le domaine des technologies. Mais aujourd’hui, les jeunes allemands ont tourné le dos à l’ingénierie. Il y a dix ans, les universités allemandes comptaient deux fois plus d’étudiants en ingénierie qu’actuellement, selon l’Association allemande des ingénieurs. D’après l’Institut de l’économie allemande, le manque se chiffre à 117 000 ingénieurs, scientifiques, experts et techniciens en informatique. Ce qui pénalise les entreprises allemandes dans leurs tentatives de tirer parti du redémarrage de l’économie.

Alarmé par les conséquences en termes d’initiatives économiques globales, le pays a lancé une campagne de publicité nationale pour revaloriser les carrières d’ingénieurs aux yeux des jeunes étudiants. « Cette pénurie d’ingénieurs constitue le principal frein à l’innovation en Allemagne », résume Markus Roeser de Do Things, un regroupement de 80 entreprises, universités et instituts de recherche dont l’ambition est de combler ce manque. « C’est le potentiel de créativité de l’Allemagne qui est en jeu. »

Pourquoi les femmes sont encore minoritaires dans l’ingénierie

De nombreux pays ont lancé des campagnes similaires pour inciter les femmes à étudier l’ingénierie. De 1980 à 1990, la proportion de femmes qui font carrière dans l’ingénierie est passée de 0 ou presque à un chiffre compris entre 10 et 20 %. Cependant en 2000, cette proportion avait fléchi et aujourd’hui, le pourcentage de femmes ingénieurs est inférieur à 10 %.

Une étude récente de l’Université du Wisconsin–Milwaukee a révélé que les femmes étaient davantage susceptibles de quitter un poste d’ingénieur à cause d’un environnement de travail inconfortable que pour des raisons familiales. Près de la moitié des femmes interrogées ont invoqué les conditions de travail et des problèmes tels que le manque de perspectives et la faiblesse des salaires, pour justifier leur retrait du monde professionnel de l’ingénierie.

Un tiers des femmes sondées n’a pas entamé de carrière dans l’ingénierie après leur diplôme car elles avaient le sentiment que ce secteur était rigide et misogyne.

Rappel des ingénieurs partis en retraite

Face à la chute du nombre d’étudiants en ingénierie dans le monde, certains organismes et pouvoirs publics en appellent aux ingénieurs retraités. En Afrique du Sud, une campagne récente du ministère des Travaux publics tente de rappeler les ingénieurs en construction qualifiés, qui sont partis en retraite, pour répondre aux besoins de formation.

« Cette initiative nécessaire n’aurait pas pu être lancée plus tôt. Elle démontre le pragmatisme et le réalisme de notre gouvernement dans sa recherche de solutions au manque actuel d’ingénieurs », conclut Tess Marshall, directrice générale chargée du recrutement des ingénieurs chez Network Recruitment. « Nos recherches ont mis en lumière le fait que l’âge moyen actuel des professionnels dans l’industrie varie entre 50 et 55 ans et que, même si la nouvelle génération est qualifiée, elle n’a pas forcément l’expérience. »

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>