Creo 1.0 : l’application Creo View ECAD

Nous connaissons tous l’adage « Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours » qui signifie qu’une idée complexe peut être exprimée par une simple image fixe. Il caractérise également avec justesse l’un des principaux objectifs de la visualisation, à savoir la capacité à absorber rapidement de gros volumes de données.

L’un des problèmes majeurs auxquels les fabricants sont confrontés aujourd’hui est de parvenir à partager efficacement l’important volume du contenu de produit numérique créé tout au long du processus de développement de produits avec tous les intervenants, et ce au bon moment, au bon endroit et de la bonne manière. Et dans le monde actuel, ce contenu de produit numérique correspond à une multitude de documents mécaniques, électriques, électroniques, MS Office, de formats 2D et 3D.

Qu’ils soient destinés à la communication, à la collaboration, à l’inspection ou à l’approbation, les outils de virtualisation fournis à tous les acteurs du développement de produits maximisent la productivité, favorisent la résolution des problèmes précocement et permettent d’améliorer les produits.

Et avec Creo 1.0, nous offrons de nombreuses applications de visualisation, comprenant Creo View MCAD et Creo View ECAD, ainsi qu’une gamme d’extensions pour répondre aux besoins les plus larges.

Maintenant, en tant qu’ingénieur mécanicien, je devrais normalement m’intéresser d’abord aux applications de visualisation MCAD, mais Mark Caradonna, responsable produits chez PTC, a insisté pour que nous parlions de Creo View ECAD. [Ed-Creo View MCAD fera l’objet d’un article ultérieur.]

GH : Qu’est-ce que Creo View ECAD ?

Caradonna : Creo View ECAD est une application de visualisation autonome qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent afficher, interroger et annoter des données ECAD. Elle fonctionne directement avec les autres applications Creo, mais peut également venir compléter des environnements non Creo puisqu’elle prend en charge tous les formats ECAD courants. Par exemple, les utilisateurs peuvent charger directement des fichiers Cadence .brd ou des fichiers de projet Mentor DxDesigner.

GH : Qui utilisera en principe Creo View ECAD ?

Caradonna : Dans la mesure où la plupart des produits contiennent désormais de l’électronique, les fabricants considèrent la conception ECAD comme aussi importante que la conception mécanique. Mais plus de 50 % des conceptions électroniques actuelles doivent faire l’objet de modifications une fois les tests effectués sur le prototype, en raison de problèmes non identifiés et non signalés, ce qui oblige ensuite à des mises à jour de conception coûteuses. Les entreprises veulent améliorer l’efficacité des revues de conception et limiter le nombre de mises à jour de conception. Creo View ECAD permet aux utilisateurs des différents services (bureau d’études, conception, fabrication, test et assemblage) de vérifier rapidement le contenu de conception électronique développé avec les outils ECAD majeurs.

GH : Les besoins varient-ils selon les utilisateurs ?

Caradonna : Oui, mais ils sont assurés par une seule application. Par exemple, pour les ingénieurs électriciens, Creo View ECAD peut prendre en charge des revues de conception pour le placement et le routage ; pour les ingénieurs mécaniciens, il peut fournir une vue plus précise de la conception ECAD ; pour les ingénieurs de fabrication, il offre un moyen de vérifier les conceptions plus précocement afin de s’assurer de leur fabricabilité. Pour les personnes en charge des essais, il peut être utilisé pour visualiser et identifier les défauts beaucoup plus rapidement sans avoir recours à des tracés papier.

GH : Quelles sont les principales fonctionnalités de Creo View ECAD ?

Caradonna : Selon moi, Creo View ECAD présente six fonctionnalités principales :

  1. Une interface utilisateur et une expérience utilisateur améliorées et cohérentes dans l’ensemble des applications Creo, qui facilitent son apprentissage et son utilisation.
  2. Des capacités de recherche locale ou via Windchill dans les bases de données CAO de PCB schématiques ou physiques, sans utiliser d’outil de conception ECAD, ou encore pour rechercher des données PCB ou de nomenclature, des données schématiques, et de bibliothèque.
  3. La possibilité d’interroger un ou plusieurs objets de données de conception intelligents dont les attributs de composant, de broche et de réseau.
  4. Un suivi de la connectivité des signaux sur le schéma par fonction de broche afin d’identifier la source du signal défectueux.
  5. La communication des modifications, des commentaires ou des données marquées en rouge dans plusieurs langues à l’utilisateur de l’outil EDA
  6. La sélection croisée de composants, de zones permises/interdites et de trous entre le schéma PCB et la vue mécanique 3D du produit (cette opération exige Creo View MCAD ou Creo Parametric) pour vous permettre de visualiser simultanément les zones d’intérêt dans les deux représentations.

Visitez le blog creo.ptc.com pour en savoir plus sur les applications Creo 1.0 dans les semaines et les mois à venir.

Cet article a été publié dans Contenu de Creo 1.0 avec les mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>