Démystification : six idées reçues sur Creo 1.0

mythsÀ l’approche de la sortie de Creo, mi-juin, nous avons remarqué qu’un buzz est en train de se créer. Je dirais même un buzz un peu trop présent. Car avec tout ce qui se dit sur les futures capacités de Creo, des idées reçues naissent sur la nouvelle famille de logiciels de conception de PTC. Permettez-moi de réagir à six des mythes les plus courants que j’ai rencontrés :

1. Creo est simplement un nouveau nom pour les logiciels existants Pro/ENGINEER, ProductView et CoCreate

Vrai et faux.  Nous avons renommé Pro/ENGINEER, ProductView et CoCreate en Creo Elements/Pro, Creo Elements/View et Creo Elements/Direct, mais nous avons fait bien plus. Creo 1.0 est une toute nouvelle version appartenant à la famille des logiciels de conception. Pour présenter nos neuf applications flambant neuves, nous avons exploité la meilleure technologie des produits actuels, ajouté de nombreuses fonctionnalités, garanti une expérience utilisateur cohérente et conçu chaque application de sorte qu’elle fonctionne de manière transparente avec les autres.

Nous ne nous sommes pas contentés de renommer l’ancienne technologie. Nous créons une toute nouvelle manière de penser la conception de produit.

2. Creo requiert Windchill.

Faux, surtout aujourd’hui. La solution Creo ne requiert PAS le déploiement de Windchill. Si les équipes souhaitent bénéficier des avantages de la technologie AnyBOM Assembly prévue pour Creo 2.0 et versions ultérieures, elles devront installer Windchill pour prendre en charge ces fonctionnalités.

3. Creo 1.0 est une version trop « jeune » pour que je l’adopte tout de suite.

Nous comprenons la logique « nous attendons de voir ». Certains d’entre nous ont à peine utilisé le lecteur HD DVD rangé dans le placard. De plus, les premières versions comportent souvent des bogues. La différence avec la solution Creo 1.0, c’est qu’elle ne peut être comparée à aucun autre produit. Creo ne va pas sortir en Blu-Ray ! Quant à la fiabilité, Creo contient neuf applications flambant neuves et chacune d’entre elles utilise le meilleur de la technologie de nos produits largement utilisés et bien testés. Je vous demande simplement d’y jeter un œil. Je vous assure que vous aurez une agréable surprise.

4. Les modules qui composaient Pro/ENGINEER sont désormais des applications distinctes autonomes.

Faux. Nous ne souhaitons pas que les utilisateurs de Creo Parametric quittent leur environnement si ce n’est pas nécessaire. Par conséquent, toute application distincte qui se présentait précédemment sous la forme d’un module dans Pro/ENGINEER peut également être lancée directement dans Creo Parametric. Prenez Creo Simulate, par exemple, ses fonctionnalités peuvent également être utilisées dans Creo Parametric. En fait, nous avons fait en sorte que vous puissiez en faire plus à partir de Creo Parametric (voir n° 6).

5. Creo Elements/Direct correspond à Creo Direct dans Creo 1.0.

Pas vraiment. Creo Elements/Direct et Creo Direct sont deux produits différents et visent des objectifs bien distincts. 

  • Creo Elements/Direct est de loin la solution de modélisation directe la plus complète du marché, utilisée par plus de 5 000 entreprises comme outil principal de développement de produits. Grâce à Creo Elements/Direct, elles développent des produits entiers. Nous continuerons à investir et à développer de nouvelles versions afin de fournir un environnement de modélisation directe optimal.
  • Creo Direct est une application de modélisation directe destinée aux personnes qui ne sont pas des experts ou des ingénieurs de CAO 3D. La version initiale de Creo Direct proposera sûrement un sous-ensemble des capacités de Creo Elements/Direct, donc les utilisateurs de Creo Elements/Direct doivent évaluer s’ils doivent s’intéresser à Creo, et si oui, quand.

Bien que ces deux produits exploitent beaucoup la technologie de modélisation directe, ils ont des publics bien distincts et vont continuer à être développés.

6.  Creo Elements/Direct est la seule technologie de modélisation directe de Creo.

Encore une fois, non. Dans Creo 1.0, il existe deux modes 3D : la modélisation directe et la modélisation paramétrique. Comme son nom l’indique, Creo Parametric correspond à la modélisation paramétrique. Cependant, étant donné que la modélisation directe répond à de nombreux besoins, il y a différents moyens d’y accéder :

  • Il existe une extension pour Creo Parametric appelée Creo Flexible Modeling Extension (FMX). Cette extension est idéale pour les utilisateurs de Creo Parametric qui souhaitent rester dans le même environnement et modifier leur modèle comme ils le feraient avec la modélisation directe. Elle permet aux utilisateurs de modifier directement les modèles paramétriques, mais avec la simplicité et la flexibilité de Creo Direct.
  • Creo Direct est une application de modélisation directe destinée aux personnes qui ne sont pas des experts ou des ingénieurs de CAO 3D. Elle permet de créer et de modifier des modèles.
  • Creo Elements/Direct est une solution complète de modélisation directe. Il s’agit de l’outil principal de développement de produits car il soutient les équipes d’ingénierie dans le développement de produits entiers, à l’aide de l’approche de modélisation directe.

Image d’andercismo

Cet article a été publié dans Contenu de Creo 1.0 avec les mots-clefs : , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>