Clients Creo : scoop de Damián Castillo sur Creo 1.0

hensley-logoAvec le lancement de Creo 1.0 à la mi-juin, c’est le moment idéal pour reprendre contact avec ceux qui ont pris le temps de télécharger et d’essayer Creo, et de recueillir leurs premières impressions, bonnes ou mauvaises.

Damián Castillo, responsable de la CAO et de l’administration chez Hensley Industries, a été l’un des premiers.

Il a commencé à utiliser Creo 1.0 le lundi qui a suivi l’événement PlanetPTC Live à Las Vegas. Hensley Industries est une entreprise basée aux États-Unis qui fabrique des outils aratoires, des seaux et des accessoires spécialisés pour l’excavation, le défrichement, l’exploitation minière, le creusement ou tout autre équipement industriel de terrassement.

Damián Castillo

Damián Castillo, CAD & Administration Manager Hensley Industries

GH : M. Castillo, pourriez-vous nous parler de votre fonction ?

Castillo : Je suis chargé de veiller à ce que l’équipe d’ingénierie soit la plus productive possible avec ses outils de conception. Cela suppose d’employer les outils, la gestion et les services appropriés, tels que la formation, la personnalisation, etc. J’utilise Pro/ENGINEER depuis la version 12 et je possède maintenant plus de 16 ans d’expérience avec ce logiciel.

GH : Qu’avez-vous d’abord pensé quand vous avez entendu parler de Project Lightning, aujourd’hui connu sous le nom de Creo ?

Castillo : Nous étions confrontés à plusieurs des défis décrits par PTC dans ses vidéos promotionnelles sur Project Lightning. Les problèmes étaient évidents, mais je n’étais pas sûr que PTC pourrait les résoudre.

GH : Maintenant que Creo 1.0 est disponible, sur quelles applications vous êtes-vous le plus concentré ?

Castillo : Creo Parametric. Comme il s’agissait de la nouvelle application paramétrique, je voulais être sûr qu’elle offrait le gain de productivité que nous recherchions. Je me suis également rendu compte que le lancement d’applications conçues pour des utilisateurs spécifiques répondait à un besoin dont nous n’étions pas conscient. Nous utilisons Creo Direct et Creo View. La disponibilité d’un ensemble d’applications Creo basées sur les rôles nous aidera à tirer un meilleur parti de nos licences en nous concentrant sur la responsabilité de chaque utilisateur au sein de l’entreprise. Au lieu de fournir à chaque utilisateur un ensemble commun d’outils logiciels qui n’ont pas vraiment de rapport avec sa fonction ou son rôle, nous pouvons maintenant lui procurer les outils dont il a besoin et simplifier son apprentissage et son utilisation des logiciels.

GH : Depuis combien de temps utilisez-vous Creo Parametric ?

Castillo : Comme je l’ai téléchargé quelques jours après son lancement, cela fait maintenant près de trois semaines que je le teste et que je l’utilise. Je n’ai pas encore déployé Creo Parametric à l’échelle de l’entreprise, mais je l’utilise pour certaines tâches et activités de conception afin d’évaluer son fonctionnement.

GH : Quelle est votre impression générale ?

Castillo : Je l’ai utilisé pour créer certaines pièces avec Creo Parametric et j’ai été très impressionné.  Je pense que PTC a changé sa façon de procéder avec Creo et a renoué avec sa passion pour les logiciels de conception.  J’ai trouvé que Creo 1.0 était nettement plus facile à utiliser que Pro/ENGINEER Wildfire 5. De plus, la fonction de recherche intégrée permet de trouver rapidement la commande désirée et Creo Parametric la place sur le ruban, puis la met en surbrillance. La cohérence de l’interface et de l’expérience utilisateur est appréciable. Je peux facilement basculer entre les modes de modélisation et d’esquisse. J’ai la sensation d’utiliser un seul logiciel parfaitement intégré.

GH : Quelle idée fausse associée à Creo 1.0 voulez-vous dénoncer  ?

Castillo : Creo 1.0 n’est pas Pro/ENGINEER Wildfire 6 sous un nouveau nom.  Il s’agit d’un nouveau logiciel de conception PTC qui utilise le même moteur Granite sous-jacent.  Pro/ENGINEER était certes puissant, mais difficile à utiliser. Creo Parametric offre la même puissance mais il est beaucoup plus facile à utiliser. Je suis impressionné par le travail considérable accompli pour créer l’expérience utilisateur et la puissante fonction de recherche, qui simplifieront l’apprentissage et l’adoption.

Creo Parametric utilise le même moteur, mais sur une toute nouvelle structure.  C’est comme si vous utilisiez le même moteur Ferrari sur un nouveau châssis, avec une nouvelle carrosserie, de nouveaux sièges, un nouveau tableau de bord et de nouvelles fonctions.  C’est une nouvelle voiture avec le même moteur puissant.  Elle est plus facile à conduire et est équipée de fonctions modernes.

GH : Combien vous a coûté la mise à niveau vers Creo Parametric ?

Castillo : Comme nous avons souscrit à la maintenance, Creo 1.0 ne nous a rien coûté. Il en va de même pour toutes les extensions que nous utilisons actuellement.  Nous les ferons migrer vers Creo 1.0. Certaines d’entre elles deviendront des applications autonomes dans les futures versions.

GH : Recommandez-vous à vos équipes de passer à Creo 1.0 ?

Castillo : Le développement de Creo a duré 2 ans et plus de 100 millions de dollars ont été investis dans ce logiciel. J’estime qu’il s’agit d’un produit complet doté de toutes les fonctions dont la plupart des entreprises ont besoin. J’ai constaté qu’une version de maintenance était déjà prévue pour Creo 1.0. Avec la nouvelle expérience utilisateur, les nombreuses améliorations et les nouvelles fonctionnalités, telles que la conception FreeStyle, cela vaut vraiment la peine d’effectuer la mise à niveau. Je recommande à chacun de vérifier les extensions et fonctionnalités actuellement utilisées et de s’assurer que Creo 1.0 les prend en charge.

GH : Creo 1.0 est-il parfait ?

Castillo : Aucun logiciel n’est parfait, mais je pense que PTC soutient vraiment ce produit et sa nouvelle vision.  L’impression que j’ai eue en quittant PlanetPTC Live, c’est que PTC est convaincu du succès que rencontrera le lancement de ce produit. Ils ont développé une nouvelle vision pour reconquérir la place de leader des logiciels de conception et ils fondent de grands espoirs dans les travaux en cours pour les prochaines versions.

Est-ce que nous trouverons des bugs ?  Oui.  Tous les logiciels comportent des bugs, mais je pense que ce produit est nettement supérieur aux versions précédentes en termes de fonctions, d’utilisabilité et de stabilité.

GH : Qu’en est-il de Creo 2.0 ?

Castillo : J’ai vu que Creo 2.0 allait offrir de nouvelles fonctionnalités, telles que la technologie AnyBOM Assembly, mais je pense que Creo 1.0 est déjà suffisamment performant pour être adopté et utilisé par de nombreuses entreprises.

Pour résumer, j’ai apprécié ce que j’ai vu et testé, ainsi que l’orientation prise par PTC.  Je suis impatient de déployer Creo 1.0 dans l’environnement de production et je me tiendrai informé sur toutes les futures améliorations en cours de développement.

Cet article a été publié dans Clients Creo avec les mots-clefs : , , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>