Conception durable : créer des produits ayant un impact réduit sur l’environnement

greenLes principales priorités économiques des fabricants d’envergure mondiale sont relativement simples : augmenter les recettes, fidéliser les clients et réduire les coûts. On note toutefois que l’amélioration de la durabilité gagne quelques places dans la liste des priorités économiques. Indubitablement, les questions environnementales sont de plus en plus considérées comme une préoccupation légitime du public (c’est-à-dire des clients).

Par conséquent, les fabricants cherchent sérieusement à rendre leur activité plus écologique. Bien qu’un nombre croissant de produits sur le marché soient présentés comme « respectueux de l’environnement », « écologiques » ou « durables », la plupart d’entre eux ne le sont pas. D’après une enquête réalisée l’année dernière par le cabinet de marketing et de conseil sur l’environnement TerraChoice, plus de 95 % des produits de grande consommation qui se targuent d’être « écologiques » ne le sont pas pour une ou plusieurs raisons.

Par définition, « durable » désigne « une méthode permettant de prélever ou d’utiliser une ressource sans l’amoindrir ni l’endommager définitivement, ainsi que tous les produits issus de ou liés à cette méthode ». Or, quasiment tous les produits qui utilisent de l’électricité, l’énergie issue du gaz naturel, des matériaux extraits de la Terre ou un mode de transport ne rentrent pas dans cette définition, car ils diminuent les ressources et endommagent l’environnement.

Comment concevoir en tenant compte de la durabilité ?

Dans la conception de produits, la durabilité permet surtout de résoudre des problèmes environnementaux tels que l’empreinte carbone (production de gaz à effet de serre), l’énergie totale consommée et la pollution de l’air et de l’eau. Les fabricants qui essaient de créer des produits durables doivent d’abord déterminer de quoi leurs produits sont faits et si l’impact des matières sur l’homme et l’environnement a été évalué.

Des outils et modules spécialisés sont ajoutés aux systèmes de gestion des données de produit (PDM) et de gestion du cycle de vie des produits (PLM) pour simplifier la sélection des matières, évaluer le cycle de vie en aval et analyser l’empreinte carbone/impact sur l’eau. Plusieurs éditeurs de logiciels de CAO proposent également à leurs utilisateurs des outils qui leur permettent d’évaluer l’impact sur l’environnement des matières sélectionnées à l’aide de nomenclatures exportées. Ces outils permettent aux concepteurs d’analyser les performances environnementales, le coût et la fiabilité d’une nomenclature en prenant en compte les émissions de carbone et la consommation énergétique prévues.

Dans le cadre de son programme Design for the Environment, l’EPA a également annoncé la disponibilité d’un nouvel outil conçu pour aider les fabricants à identifier et utiliser des produits chimiques plus sûrs. Cet outil d’évaluation des alternatives chimiques fournit une méthodologie de substitution basée sur des informations.

Vue d’ensemble : analyse du cycle de vie

Pour concevoir des produits efficacement avec un impact nul ou limité sur l’environnement, les concepteurs doivent prendre en compte l’impact des produits tout au long de leur cycle de vie. Autrement dit, les concepteurs et ingénieurs doivent examiner tout ce qui se passe lors de la production, du transport, de l’utilisation et de la mise au rebut ultime des produits.

L’évaluation complète du cycle de vie des produits pouvant être extrêmement longue, elle est souvent difficile à réaliser dans les environnements de conception lorsque le délai de commercialisation joue un rôle déterminant dans le succès du produit. Dans ces cas-là, des outils sont disponibles pour faciliter l’évaluation. Eco-Indicator 99 est une méthode qui permet aux fabricants d’évaluer la durabilité du cycle de vie à l’aide d’un simple ensemble de tableaux d’inventaire et de données d’impact standard pour les matières et les processus.

Pour rationaliser ce processus, plusieurs progiciels disponibles sur le marché calculent un score d’impact en examinant l’impact individuel des matières d’un produit, le processus de fabrication, le mode de transport, la distance parcourue, la consommation électrique, la source d’alimentation et la méthode de mise au rebut.

Résultat

Bien que le remaniement des processus de conception de produits pour résoudre les problèmes de durabilité puisse s’avérer long et onéreux, certaines entreprises trouveront que leurs efforts sont payants. D’après une enquête réalisée par Forrester Research auprès de 2 500 cadres d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie, bien que les entreprises ne fassent pas de la durabilité une priorité, nombre d’entre elles profitent de ses avantages. Comme le montrent les résultats de cette enquête, même si la durabilité ne fait pas partie des principales priorités économiques des cadres, les avantages qu’ils retirent de la mise en œuvre de stratégies « vertes » peuvent les aider à atteindre leurs objectifs.

À terme, les fabricants se rendront compte qu’ils peuvent fidéliser davantage de clients (l’une de leurs priorités absolues d’après l’enquête) en minimisant le conditionnement et en identifiant clairement les matières utilisées dans leurs produits. Le renforcement des initiatives de recyclage peut réduire les coûts de gestion des déchets. L’utilisation de matières plus sûres réduit les risques de rappels coûteux et de litiges encore plus coûteux.

Il apparaît de plus en plus clairement qu’un nombre croissant de fabricants « se mettent au vert ». Le pourcentage de produits qui ont été examinés dans le cadre de l’enquête réalisée par TerraChoice en 2010 et qui ont été déclarés authentiquement « écologiques » est passé de 2 % en 2009 à 4,5 % en 2010. En outre, il y avait 73 % de produits « écologiques » de plus sur le marché en 2010 qu’en 2009.

Image de SOCIALisBETTER

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>