Protection des concepts élaborés et de la propriété intellectuelle

safeguarding-design-conceptsLa notion de propriété intellectuelle regroupe les ressources les plus importantes d’un fabricant. Si un concurrent parvient à se les procurer, ce fabricant risque de perdre l’exclusivité et, partant, son avantage sur la concurrence. De nos jours, les ressources de propriété intellectuelle incluses dans les conceptions de produit sont chaque jour plus vulnérables, ainsi que les revenus et le savoir-faire associés. Les risques encourus sont en augmentation, car les entreprises font appel à des équipes de conception réparties dans le monde, qui conçoivent les produits en collaboration. De manière ironique, ce sont les méthodes requises pour assurer une conception et des réseaux de fabrication réellement distribués qui compromettent la sécurité de ces ressources.

Si l’entreprise ne met pas en place des procédures destinées à protéger ces ressources et les conceptions élaborées lors de leur développement, elle peut être confrontée à une perte des ressources de propriété intellectuelle qui, à son tour, peut entraîner une baisse des ventes, une banalisation des nouveaux produits et une réduction des marges de profit. Les fabricants doivent implémenter des structures au niveau organisationnel, des processus opérationnels et des technologies qui prennent en charge la collaboration via Internet, documenter les ressources de propriété intellectuelle, activer la protection juridique et protéger les données de produit, ce qui inclut l’amélioration de la sécurité de l’infrastructure informatique et la gestion des droits numériques.

Protection des concepts de produit

Les conceptions élaborées sont capturées et gérées différemment selon l’entreprise. Dans une étude récente appelée « Trends in Concept Design », dirigée par PTC, seuls 37 % des participants ont répondu que leur entreprise utilisait un système de gestion centralisée pour capturer et gérer les concepts élaborés. 34 % ont répondu que leur entreprise « gérait étroitement toutes les conceptions élaborées, notamment les révisions, dans un processus centralisé ». 22 % des participants ont déclaré que chaque membre de l’équipe de développement stockait des conceptions élaborées sur son ordinateur, aucun système de gestion centralisée n’étant mis en place.

Les carnets d’ingénierie servent souvent à capturer des conceptions proposées lors de la phase conceptuelle du développement. Lors de l’étude PTC mentionnée ci-dessus, le pourcentage le plus élevé des participants (66 %) a répondu que certains membres de l’équipe utilisent des carnets d’ingénierie au cours de la phase conceptuelle. Qui possède les informations incluses dans ces carnets ? Plus de 59 % des participants pensaient que leur entreprise possédait les carnets d’ingénierie et les informations incluses, mais 41 % ne savaient pas (22 %) ou pensaient que l’individu possédait les données capturées dans le carnet associé (19 %).

Malgré les avancées et l’augmentation du déploiement des systèmes de gestion du cycle de vie des produits (PLM) et de gestion des connaissances, de nombreux fabricants utilisent toujours des outils et processus informels (carnets d’ingénierie, par exemple) pour communiquer et gérer des données de produit clés, qui peuvent compromettre la collaboration et décupler les risques en matière de propriété intellectuelle.

Sans procédure établie pour protéger les informations contenues dans ces carnets, des données importantes et propriétaires risquent de quitter une entreprise en même temps que l’employé. 67 % des participants pensaient que les carnets ne quittaient pas l’entreprise en même temps que les employés, mais 33 % ne savaient pas ou pensaient que les employés quittaient l’entreprise en les prenant avec eux.

Comment ces informations sont-elles protégées ? Dans de nombreuses entreprises, aucune procédure n’est mise en place pour protéger ces précieuses données d’entreprise. Dans l’étude PTC, seuls 16 % des participants ont indiqué que les données capturées dans ces carnets d’ingénierie étaient récupérées par voie électronique dans les systèmes de l’entreprise. Près de 70 % des participants ont déclaré qu’aucune procédure n’était mise en place pour capturer les données par voie électronique dans les systèmes de l’entreprise.

Une méthode stratégique efficace de gestion des conceptions élaborées et des données de propriété intellectuelle doit porter aussi bien sur la conception du produit que sur sa mise sur le marché, ainsi que sur toutes les étapes intermédiaires. Les entreprises doivent mettre en œuvre une méthode systématique pour protéger les concepts élaborés en cours de création et les données de propriété intellectuelle potentielles, afin de réduire les risques de vol ou de perte de ces données. L’intégration de procédures de gestion des données de propriété intellectuelle dans le processus de recherche et de développement, lors du développement de produits, permet d’améliorer de manière transparente la protection des données de propriété intellectuelle, afin de réduire les risques et les coûts du fabricant.

Image proposée par Roo Reynolds

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>