Amélioration de la collaboration avec la chaîne logistique

Aujourd’hui, les industriels ont besoin d’une chaîne logistique bien gérée pour faire prospérer leurs activités. Les organisations externalisent de plus en plus les fonctions essentielles et les délèguent à des fournisseurs et des partenaires qui se trouvent parfois à des milliers de kilomètres. Il convient dès lors de disposer des processus et des outils capables de faciliter la communication et la collaboration. Les organisations doivent pouvoir échanger des données entre différents systèmes et avoir une vue claire des processus métier pour améliorer la prise de décision et le contrôle à tous les niveaux de la chaîne logistique. Découvrez le point de vue de l’industrie automobile sur la collaboration concernant les systèmes logiciels embarqués des voitures.

Par définition, la collaboration au sein de la chaîne logistique permet à toutes les organisations participant à la chaîne logistique de tendre vers des objectifs communs, et se caractérise par le partage des informations, des connaissances, des risques et des profits. Le partage implique de comprendre comment chaque société fonctionne et prend ses décisions. En conséquence, une communication efficace entre une société et ses partenaires de la chaîne logistique est un facteur clé pour gérer la chaîne logistique.

La confiance mutuelle : base essentielle des partenariats

Une relation de collaboration se base naturellement sur la confiance et toutes les parties doivent donc se considérer comme un partenaire à valeur ajoutée du processus. Dans un partenariat réussi, les partenaires dépassent le clivage « nous contre eux ». Certes, il existe de nombreux outils logiciels capables de gérer la planification de la demande et la chaîne logistique. Mais un leadership affirmé, la gestion des modifications, une communication efficace et la confiance restent des éléments essentiels pour mettre en place des partenariats réussis au sein de la chaîne logistique.

L’établissement de la confiance et d’une communication solide entre vos fournisseurs impose souvent de modifier la structure organisationnelle, la culture d’entreprise, les processus métier et les mesures. Un leadership éclairé est essentiel pour mener ces changements. Face à la méfiance et à la réticence qu’inspire toute modification organisationnelle, une collaboration mondiale étendue n’a qu’un avenir extrêmement limité en l’absence d’un processus commun que les différentes entreprises puissent implémenter et reproduire dans plusieurs relations.

Des outils pour combler les lacunes de communication

Les outils technologiques peuvent souvent faciliter les relations de collaboration dans la chaîne logistique. Ils permettent à l’entreprise de communiquer avec ses fournisseurs à tous les niveaux, contribuent à abaisser les barrières entre les entreprises, accélèrent le flux d’information et peuvent convertir des données en informations très utiles pour la collaboration. Des systèmes permettent d’intégrer différents composants de la chaîne logistique (stock, ingénierie, production, achats, ventes) de façon à ce que les industriels puissent conserver une vue précise, en temps réel, de leur chaîne logistique étendue.

Des outils technologiques sont disponibles en quantité pour aider les partenaires de la chaîne logistique à communiquer à distance et à partager l’information. Les solutions de communication permettent aux personnes ou aux équipes d’interagir en face à face et de partager simultanément de la documentation, des dessins et des modèles via le Web. La communication visuelle accélère la compréhension et la collaboration, et permet à plusieurs sites de partager les bonnes pratiques. Le fait de voir et de découvrir des idées en même temps renforce l’esprit d’équipe et la confiance.

Des avantages supérieurs à la complexité

Bien que l’instauration d’une chaîne logistique efficace nécessite parfois des changements importants (au niveau des outils et des processus organisationnels), les avantages qu’elle procure à l’entreprise sont loin d’être négligeables. Les entreprises bénéficieront notamment des avantages liés à un stock réduit, un service à la clientèle amélioré, une utilisation plus efficace des ressources humaines et une livraison plus satisfaisante avec des cycles plus brefs. Les entreprises y gagnent aussi des avantages autres que financiers : une pénétration plus rapide des nouveaux marchés, une attention plus soutenue aux compétences essentielles, un meilleur partage des informations, des idées et des technologies, une plus grande importance accordée à la chaîne logistique dans son ensemble, une plus-value accrue pour l’actionnaire. De nombreuses études confirment ces avantages attendus.

D’après une recherche indépendante menée par AMR, une collaboration efficace au sein de la chaîne logistique peut aider les fabricants à réduire de 30 % en moyenne les niveaux de stock, à réduire de 10 % en moyenne les coûts de transport, à raccourcir de 50 % en moyenne les délais d’exécution et à améliorer de 10 % en moyenne le service à la clientèle. Les obstacles liés à la technologie et aux données étaient clairement désignés comme la cause principale empêchant une collaboration efficace entre l’entreprise et les partenaires de la chaîne logistique.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>