Parlons-en : la complexité des produits et la CAO 3D

La technologie a donné lieu à des avancées extraordinaires dans le développement de produits. Vraiment ?

Certes, vous pouvez concevoir des produits avec davantage de fonctionnalités, effectuer des tests virtuels sans prototypes physiques, fabriquer des produits plus petits, moins chers et, dans de nombreux secteurs industriels, les rendre plus attrayants, plus ergonomiques et plus élégants.  

Mais les systèmes de CAO 3D ont-ils vraiment suivi ? Les concepteurs peuvent-ils créer des produits qui étaient auparavant irréalisables ? Ou doivent-ils juste s’énerver davantage sur leur logiciel de conception ?

Et qu’en est-il des avancées dans les processus ? De nombreuses sociétés vantent la conception basée sur une plate-forme : les concepteurs utilisent une base commune, ou « plate-forme », sur laquelle ils créent différents produits. Les stratégies comme celle-ci, fondée sur la souplesse et la réutilisation, peuvent accélérer la commercialisation — ou faire dérailler l’assemblage 3D.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>