Client Creo : IHI Star conçoit une petite ferme à 1,7 millions pour le Japon

L’agriculture au Japon présente de nombreux défis difficiles à relever. Tels que des opportunités de conception. Avec 15 % seulement de terres arables, les fermes individuelles du Japon sont de petite taille, certaines ne s’étendant pas sur plus d’une ou deux acres.

  • Les productions sont variées : riz, blé, légumes, fruits et thé. Toutes sont issues du petit espace agricole dont dispose le pays.
  • Avec l’évolution des régimes alimentaires, la demande en viande est en passe d’occulter la culture vivrière traditionnelle du Japon.
  • C’est une population vieillissante de fermiers, dont la plupart sont âgés de plus de 60 ans, qui travaillent la terre.

En quoi la conception peut-elle être utile ? IHI Star, client Creo, déclare que la conception permet de produire des machines agricoles offrant de multiples fonctionnalités spécialisées.  « Nos marchés comportent un si grand nombre de variables que nous finissons par produire beaucoup de machines complexes différentes, en très petites quantités ».

Avec IHI Star, vous pouvez acheter une machine exactement adaptée à l’échelle de votre exploitation : presser le foin en bottes, carrées ou rondes, petites ou grandes, épandre du fertilisant avec précision ou récolter le maïs sur l’avant ou le côté de votre tracteur. IHI Star produit en fait des dizaines de machines différentes, pour la plupart destinées aux exploitations agricoles de petite superficie.

Pour développer une telle variété de conceptions différentes, IHI Star utilise l’approche de modélisation directe de Creo. Grâce à cette approche, les ingénieurs peuvent créer et partager facilement des conceptions et s’adapter aux modifications de dernière minute. IHI Star explique qu’avec la 3D, les concepteurs peuvent communiquer leurs idées et partager leur expertise plus facilement que lorsqu’ils n’utilisaient que la 2D. Le développement de nouveaux produits est plus rapide et le risque que les outils des ingénieurs deviennent obsolètes est écarté.

« Nous pensions que tôt ou tard tout le monde passerait à la CAO 3D », avoue M. Hideyuki Takayama, responsable du développement chez IHI Star. « Nous avons aussi compris que la CAO 2D ne connaîtrait probablement plus aucune avancée fonctionnelle majeure. »

Avec l’approche de modélisation directe de Creo, le fabricant a enregistré des résultats très satisfaisants, en bouclant son premier projet avec 60 % du budget prévu.

Cet article a été publié dans Clients Creo avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>