Les avantages d’une stratégie CAO unifiée

Dans une économie chancelante, tentant toujours de se remettre de plusieurs années de récession à l’échelle mondiale, de nombreuses entreprises cherchent à réduire les coûts tout en maintenant, voire en augmentant, la productivité. Elles ont réussi à réduire les coûts notamment en consolidant leurs systèmes logiciels, et donc en réduisant les dépenses liées aux logiciels, au support et à la formation associés.

Selon le rapport Consolidating CAD—Benefits of a Unified CAD Strategy (Consolidation de la CAO—Avantages d’une stratégie CAO unifiée) de Tech-Clarity, les industriels devraient également envisager la consolidation de leur logiciel de CAO. La consolidation entraînerait non seulement une réduction des coûts mais aussi des avantages stratégiques significatifs. Toutes les entreprises ne peuvent pas adopter une seule plate-forme de CAO (en raison de contraintes liées aux clients et aux fournisseurs), mais celles qui font ce choix y trouvent de nombreux avantages. Au niveau des groupes de travail, les fabricants peuvent profiter des facilités offertes par la conception collaborative et la réutilisation des modèles CAO. Parmi les autres avantages, citons également la possibilité de partager les bonnes pratiques dans l’ensemble de l’entreprise. Les processus communs et les données centralisées sont également très utiles dans un système intégral de conception de produits qui inclut des outils d’analyse, la gestion des données, le processus de conformité du produit et la documentation. La standardisation des outils de CAO apporte des avantages à l’échelle de l’entreprise.

Un environnement de CAO unique autorise une stratégie « Design Anywhere, Build Anywhere » qui permet aux entreprises de réagir rapidement à la demande ou à une pénurie. Il permet aussi aux industriels de transférer la conception ou la production vers de nouvelles installations sans se soucier d’incompatibilités de données, d’outils ou de processus. Le département informatique a lui aussi des avantages à retirer d’une stratégie CAO unifiée. Les économies concernent les frais de licence des logiciels et les coûts liés à l’exploitation de plusieurs solutions, qui viennent s’ajouter aux coûts d’exploitation totaux d’une solution logicielle. Même les coûts d’infrastructure matérielle et logicielle peuvent être réduits, car il n’est pas nécessaire d’utiliser des instances et des versions spécifiques pour prendre en charge plusieurs packages et architectures. Un système CAO commun permet également aux fabricants de réutiliser plus facilement la propriété intellectuelle existante intégrée à leurs modèles 3D. La réutilisation des conceptions existantes s’effectue au niveau des produits, mais également pour les pièces et assemblages existants à l’aide de bibliothèques de pièces communes. La réutilisation de conception permet aux entreprises de gagner du temps et de l’argent en encourageant les ingénieurs à reprendre des conceptions approuvées sans devoir tout réinventer. La réutilisation induit une réduction des délais de conception et permet d’économiser le temps habituellement consacré à la validation de nouvelles pièces, à la conformité environnementale, aux tests, à la source et, éventuellement, à la validation de fournisseurs redondants. La réutilisation permet aussi de diminuer les coûts liés à un inventaire trop important immobilisant un capital qui pourrait être utile à un autre poste dans l’entreprise.

Une stratégie CAO unifiée contribue à améliorer le développement de produits et la conception collaborative car tous les participants à la conception peuvent envoyer et recevoir le modèle 3D et l’éditer directement sans devoir passer par une conversion et les risques qui y sont liés : perte de l’intention de conception ou des informations incorporées au modèle. Un outil de CAO unique permet aussi aux équipes de conception de travailler en même temps sur différents aspects de la conception (et non plus de façon séquentielle) et prend en charge un processus de conception offrant plus de simultanéité. Une solution commune peut prendre en charge les bonnes pratiques en matière d’ingénierie et de développement de produits, qui peuvent être sauvegardées sous forme de modèles, transmises et réutilisées. De même, l’automatisation des conceptions peut être exploitée dans l’ensemble de l’entreprise, les bonnes pratiques étant automatisées et proposées sous forme d’assistants. Selon le rapport, l’aspect le plus important de la standardisation sur une solution CAO commune est probablement la mise en place d’un environnement PLM bien intégré. Une solution CAO unique simplifie le système global de développement de produits qui inclut des fonctionnalités d’ingénierie assistée par ordinateur (IAO) et d’autres outils destinés aux ingénieurs, mais également des outils de gestion de projets, de mise en conformité et de documentation.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>