Feuille de route pour la navigation dans les environnements multiCAO

De nos jours, la concurrence fait rage au sein des entreprises de développement produits. Face à la concurrence provenant de toutes les régions du monde, elles sont soumises à une pression constante, car il leur faut concevoir et développer des produits novateurs plus rapidement que jamais pour pouvoir rester compétitives. Histoire de leur compliquer la tâche, les ingénieurs doivent jongler en permanence avec des données produit issues de différents systèmes de CAO. La conception collaborative impliquant les fournisseurs, les partenaires et les utilisateurs étant devenue incontournable dans l’environnement de conception produit actuel, l’utilisation de plusieurs systèmes de CAO est désormais la norme. Par conséquent, les entreprises doivent passer maîtres dans l’art de la manipulation des données CAO multiformats pour pouvoir réussir. Elles doivent non seulement pouvoir envoyer et recevoir des données dans divers formats CAO, mais également pouvoir les exploiter rapidement sans avoir à reconcevoir intégralement les modèles ou à perdre du temps à corriger les données pour obtenir une géométrie acceptable.

En moyenne, les entreprises utilisent 2,7 systèmes de CAO différents en interne. Autre statistique décourageante : presque la moitié (49 %) des entreprises ont du mal à importer dans leur système de CAO 3D les modèles créés dans d’autres outils de CAO, et 59 % déclarent que la modification des modèles importés depuis d’autres outils de CAO est compliquée dans leur logiciel de CAO. Un temps précieux est perdu au cours du cycle de conception lorsqu’il faut recréer les modèles, et les modifications apportées à ces modèles posent également problème car les fonctions et modèles intelligents intégrés dans les systèmes de création 3D orientés fonction sont souvent perdus après leur importation dans un autre système de CAO. Dans ce cas, que doit faire une entreprise pour naviguer dans des environnements multiCAO ?

Cartographie de votre environnement multiCAO

La première étape consiste souvent en une évaluation complète de votre environnement de développement produits actuel. Bien souvent, les responsables de conception ne savent pas vraiment combien de systèmes de CAO sont utilisés en interne, ni quels en sont les fournisseurs. La première étape de création d’une feuille de route ou d’un ensemble de meilleures pratiques consiste à interroger les ingénieurs de conception et la chaîne logistique pour obtenir une vision précise des systèmes de CAO utilisés en interne. Voici quelques questions qu’il convient de poser pour permettre aux responsables de l’ingénierie d’évaluer précisément les problèmes engendrés par les environnements multiCAO.

  • Quels sont les systèmes de CAO actuellement déployés en interne et par quels fournisseurs ?
  • Quel est le système de CAO principalement utilisé par la majorité des ingénieurs en interne ?
  • Qu’est-ce qui justifie la nécessité de prendre en charge plusieurs types de CAO ?
  • Lors de l’importation de données CAO dans le système de CAO principal à partir d’autres formats, quels sont les problèmes actuellement rencontrés ?
  • Quelles sont les mesures actuellement prises pour résoudre ces problèmes ? (les modèles sont recréés, un logiciel tiers est utilisé pour « corriger » la géométrie, etc.)
  • Quels sont les moyens et technologies disponibles en interne pour prendre en charge un environnement multiCAO (outils de visualisation, translateurs directs, formats de fichier neutres) ?
  • Les données CAO sont-elles toutes centralisées ?

Élaboration d’un plan

Après avoir évalué l’environnement multiCAO actuel, il est temps d’élaborer un plan afin de résoudre les problèmes. De nombreuses nouvelles technologies de CAO sont à même de résoudre les problèmes auxquels les entreprises sont confrontées lorsqu’elles utilisent différentes formats pour leurs données CAO. Bon nombre de systèmes de CAO intègrent désormais des fonctions d’importation et de visualisation qui permettent une importation plus fidèle des modèles 3D à partir d’autres systèmes de CAO, réduisant ainsi les tâches de correction de la géométrie ou de recréation des modèles. En outre, certains systèmes de CAO récents reconnaissent mieux l’intelligence créée dans le logiciel de CAO d’origine, ce qui facilite la modification de la géométrie importée. Enfin, certaines fonctionnalités CAO détectent automatiquement les modifications apportées à un modèle CAO importé par une autre application de CAO, et mettent à jour le modèle en parallèle. Même si ces nouvelles fonctionnalités ne résolvent pas tous les problèmes rencontrés par les entreprises dans les environnements multiCAO, elles réduisent le temps perdu par les ingénieurs à corriger ou nettoyer la géométrie importée par d’autres systèmes de CAO ou à recréer les modèles.

Pour en savoir plus sur la gestion des environnements multi-CAO, téléchargez gratuitement l’e-book intitulé « Multi-CAD, Unified Design » (MultiCAO, conception unifiée).

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>