Transition vers Creo 2.0 : le vécu d’un client

Six mois après la mise sur le marché de Creo 2.0, le moment est idéal pour sonder les personnes qui ont pris le temps de télécharger cette suite, de la tester et de la mettre en production. En juillet 2011, nous avions interviewé Damián Castillo, responsable CAO et administratif chez Hensley Industries, car il fut l’un des premiers à tester Creo 1.0, avec Creo Parametric et Creo Simulate, après la conférence Planet PTC Live à Las Vegas.

Hensley Industries est une entreprise basée aux États-Unis, qui fabrique des outils aratoires, des seaux et des accessoires spécialisés pour l’excavation, le défrichement, l’exploitation minière et le creusement de tranchées, ainsi que tout autre équipement industriel de terrassement. Plus d’un an après, non seulement Damián a testé Creo 1.0, mais toute l’équipe de conception utilise Creo Parametric et Creo Simulate depuis plus de six mois. Récemment, l’équipe est passée à Creo 2.0.

GH : Damián, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur votre rôle ?

Castillo : Je suis chargé de veiller à ce que l’équipe d’ingénierie soit la plus productive possible avec ses outils de conception. Cela suppose des outils, une gestion et des services appropriés, tels que la formation, la personnalisation, etc. J’utilise Pro/ENGINEER depuis la version 12 et j’ai maintenant plus de 16 ans d’expérience sur ce logiciel. Avant Creo 1.0 (et maintenant Creo 2.0), l’équipe utilisait Pro/ENGINEER Wildfire 5.0.

GH : Combien de temps après l’évaluation de Creo Parametric 1.0 avez-vous décidé de le déployer à toute l’équipe ?

Castillo : J’ai téléchargé Creo Parametric quelques jours après sa mise sur le marché, puis je l’ai testé et manipulé pendant huit semaines environ. Après, je l’ai utilisé pour créer certaines pièces. J’ai été favorablement impressionné et après avoir partagé mon sentiment avec l’équipe, celle-ci a décidé de mettre Creo Parametric et Creo Simulate en production.

GH : Comment avez-vous fait pour amener tous les utilisateurs à travailler avec Creo Parametric ?

Castillo : Cela a été bien plus facile que je ne le pensais. La plupart des utilisateurs apprécient vraiment le nouveau mode d’interaction, les flux de travail rationalisés et l’interface utilisateur à ruban. Nos utilisateurs connaissent déjà l’interface utilisateur à ruban de Microsoft, donc ils n’ont pas eu de mal à se familiariser avec celle de Creo. Dans les rares cas où ils n’arrivaient pas à trouver une commande dans la nouvelle interface, ils lançaient le nouvel outil Command Finder pour la localiser. Une fois celle-ci affichée, ils continuaient à travailler. Creo Parametric et de Creo Simulate ont fait l’objet de commentaires élogieux tant pour leur facilité d’apprentissage que pour leur complémentarité.

GH : Quelle est l’impression générale de vos utilisateurs ?

Castillo : Les utilisateurs trouvent Creo Parametric bien plus facile d’utilisation que Pro/ENGINEER Wildfire 5.0, surtout grâce à ses flux de travail remaniés dans des domaines fréquemment utilisés comme l’esquisse, la modélisation des pièces, la modélisation des assemblages, la tôlerie et le dessin. Tout cela a vraiment amélioré leur productivité pendant la conception. Creo Parametric supprime plusieurs étapes que les utilisateurs devaient effectuer pour créer des fonctions dans Pro/ENGINEER. Au final, les concepteurs travaillent plus rapidement et de manière plus fluide.  Par exemple, Creo Parametric met en œuvre des comportements intelligents par défaut pour de nombreuses fonctions 3D. Par exemple, dans la fonction d’extrusion, vous passez automatiquement en mode Esquisse dès que vous sélectionnez la surface ou la référence sur laquelle vous souhaitez créer votre esquisse.  C’est beaucoup plus simple et plus rapide qu’auparavant, notamment pour un utilisateur novice.

GH : Avez-vous constaté des gains de productivité mesurables ?

Castillo : Nous n’évaluons pas la productivité de chaque membre de l’équipe, mais le sentiment général est que tout le monde est plus productif. La mise à niveau s’est avérée très positive. C’est particulièrement dans la manipulation des grands assemblages que nous avons constaté une amélioration notable. Les utilisateurs estiment avoir gagné environ 50 % de productivité, car la nouvelle représentation graphique allégée accélère considérablement le chargement, la navigation et l’exploration des assemblages.

GH : Avez-vous dû passer du temps à former vos utilisateurs sur Creo Parametric ?

Castillo : Non, Creo Parametric est un nouveau logiciel de conception, mais les utilisateurs qui connaissent Pro/ENGINEER Wildfire trouveront facilement et rapidement leurs marques. Nous n’avions pas prévu ni organisé de formation spécifique. J’ai enregistré une présentation vidéo de cinq minutes sur Creo Parametric, et c’est en la visionnant que nos utilisateurs se sont mis le pied à l’étrier. Une fois ceux-ci familiarisés avec la nouvelle interface et les nouveaux flux de travail, nous prévoyons de consacrer du temps aux nouvelles fonctionnalités, comme la conception Libre.

GH : Comment s’est passée la transition vers Creo ?

Castillo : Extrêmement bien. Toutes nos données Pro/ENGINEER se sont chargées dans Creo Parametric directement, sans problème. Les variables d’environnement et les paramètres personnalisés sont réutilisés en l’état. Bref, une transition vraiment simple.

GH : Combien vous a coûté la mise à niveau vers Creo Parametric ?

Castillo : Comme nous avons souscrit à la maintenance, Creo Parametric ne nous a rien coûté. Il en va de même pour toutes les extensions que nous utilisons actuellement.

GH : Comment s’est passée la mise à jour vers Creo 2.0 ?

Castillo : On ne peut plus simplement. Elle a ajouté de nouvelles fonctionnalités majeures, comme les sections 3D dynamiques, particulièrement prisées de nos utilisateurs. En fait, notre équipe est passée à Creo 2.0 sans aucune formation supplémentaire.

Au final, la transition vers Creo Parametric et Creo Simulate valait la peine, nous enregistrons des gains de productivité en conception et les utilisateurs ont adopté la nouvelle mouture sans avoir besoin de suivre une formation. Plus nous utilisons Creo 2.0, plus nous découvrons d’avantages. J’aime bien la direction suivie par PTC.

Cet article a été publié dans Clients Creo avec les mots-clefs : , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>