Tamaggo passe de Solidworks à Creo

Même si certains concepteurs ont un mouvement de recul face au changement, il est des responsables audacieux qui préfèrent parfois sacrifier leur fidélité à un système CAO pour trouver un logiciel aux performances exceptionnelles. Certains concepteurs de chez Tamaggo utilisaient SolidWorks… jusqu’à ce qu’ils aient essayé Creo. Stephane Lepage, vice-président de l’Ingénierie chez Tamaggo, a un jour remis une version de Creo au reste de l’équipe en disant : « Essayez-la donc ! ». Comme l’appareil photo 3D de Tamaggo nécessitait des courbes et une génération de surfaces détaillées, l’équipe était quelque peu dubitative quant à la nécessité d’opérer un changement d’outil de conception aussi important.

Mais la tendance s’est inversée en seulement deux jours. Prenez connaissance de la vidéo pour écouter ce que Stéphane a à nous dire, notamment comment et pourquoi un tel changement est intervenu.

Prendre un tel risque avec le bon logiciel peut présenter un avantage considérable. Il semblerait que ce soit exactement ce qui s’est passé pour l’équipe technique de Tamaggo après son coup de cœur pour Creo. Des clients comme Tamaggo disent de Creo qu’il s’agit d’un produit solide qui compte un plus grand nombre de fonctionnalités dans une interface utilisateur simplifiée. En clair, cela signifie que des heures de conception sont à présent réduites à quelques minutes. Dans ce comparatif, il faut seulement quatre minutes à l’aide du mode libre (Freestyle) de Creo Parametric 2.0 pour concevoir un arrosoir complet, alors que 45 minutes plus tard la conception du même arrosoir avec Pro/ENGINEER n’en est encore qu’à ses débuts. Avec preuve à l’appui d’une version d’évaluation gratuite de 30 jours de Creo 2.0, votre équipe trouvera sans doute que le coût d’un nouveau logiciel est tout à fait justifié par rapport à tout le temps gagné en conception. La facilité d’apprentissage de Creo et la rapidité avec laquelle on parvient à maîtriser ses fonctionnalités aident les étudiants et les entreprises à réaliser leurs projets plus rapidement et dans de bien meilleures conditions. Alors n’hésitez pas et suivez l’exemple de Stéphane : essayez donc Creo !

Cet article a été publié dans Clients Creo avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>