Modélisation directe : les raisons d’une popularité croissante

Lorsque les logiciels de modélisation paramétrique basée sur un historique sont apparus sur le marché en 1985, le processus de conception de produits semblait marquer un tournant. La modélisation basée sur un historique est un type de modélisation dans lequel le logiciel reconstitue séquentiellement la géométrie à partir d’une recette (l’intention de conception). Les utilisateurs qui recourent à ce mode de modélisation s’appuient sur un arbre historique pour intégrer du contrôle et de l’intelligence dans le processus de création de modèles CAO. Le processus de modélisation paramétrique oblige les utilisateurs à anticiper et définir les contraintes, relations et dépendances entre les fonctions pour garantir la propagation des modifications dans l’ensemble de la géométrie de manière prédéfinie. La modélisation basée sur un historique s’est imposée face à la modélisation directe traditionnelle, notamment parce qu’elle était considérée comme plus puissante et plus automatisée pour créer des modèles complexes, en particulier des assemblages volumineux qui font appel à des familles de pièces. Ces systèmes conviennent parfaitement lorsque les concepteurs sont tenus de respecter des critères stricts, comme un esthétisme particulier, des indicateurs de performance et des impératifs de fabrication.

Ces dernières années cependant, les approches de modélisation directe ont connu un net regain d’intérêt, car de plus en plus d’utilisateurs remettent en cause la rigidité des logiciels de modélisation paramétrique basée sur un historique et la complexité de la modification des assemblages 100 % paramétriques. Certains utilisateurs rencontrent des difficultés pour créer des concepts et les modifier à la dernière minute, en raison de la complexité de l’arbre historique et de la rigidité des outils. Récemment, plusieurs nouveaux outils de modélisation directe commercialisés répondent à ces attentes et corrigent les faiblesses des logiciels basés sur un historique. Peut-être en réaction, les éditeurs de logiciels de CAO basés sur un historique ont introduit des variantes des outils de modélisation directe, notamment des nouveaux outils hybrides conçus pour offrir le meilleur de ces deux approches.

Être ou ne pas être (sans historique). Est-ce la question ?

Les logiciels de CAO sont soit dotés d’un historique, soit sans historique. Dans le premier cas, l’historique de modélisation de la conception fait l’objet d’un suivi et les fonctions sont organisées selon des relations parent-enfant. Comme les logiciels de modélisation directe n’ont pas la complexité des logiciels basés sur un historique, les utilisateurs peuvent manipuler directement la géométrie du modèle, quelle que soit la méthode de création employée. Les principaux avantages des logiciels de modélisation directe semblent être la simplicité d’utilisation et une courbe d’apprentissage beaucoup plus rapide, ouvrant ainsi les arcanes de la CAO à des non-spécialistes qui sont maintenant des membres importants de l’équipe de conception étendue.

Conçus pour être souples et intuitifs, les outils de modélisation directe permettent aux utilisateurs de modifier simplement la géométrie. La conception collaborative est grandement facilitée si des membres de l’équipe de conception, qui ne sont pas ingénieurs, disposent d’outils de conception qui ne requièrent pas une expertise particulière en CAO 3D. Ainsi, tous ceux qui veulent ou doivent visualiser des concepts ou de nouvelles idées en 3D peuvent le faire avec des outils de modélisation directe.

En déployant de tels outils, les entreprises peuvent favoriser l’innovation et stimuler la création de nouveaux produits en collaboration avec des personnes extérieures au service d’ingénierie. Grâce à une plate-forme CAO commune, les logiciels de modélisation directe simplifient également la gestion des données CAO dans plusieurs formats. L’avantage est considérable pour les entreprises équipées d’environnements multiCAO qui doivent jongler avec les données CAO créées par plusieurs partenaires et fournisseurs dans différents logiciels de CAO. La réutilisation de conceptions sans travail de reprise superflu est également facilitée grâce aux outils de modélisation directe, car l’importation de données de conception générées par un autre logiciel est plus simple.

Les concepteurs peuvent exploiter tous les contenus disponibles (esquisses, surfaces, pièces ou assemblages) sans problèmes d’incompatibilité, puisque les formats STEP et IGES sont restitués comme des données CAO natives de la modélisation directe. Autre phase qui bénéficie significativement de l’utilisation d’outils de modélisation paramétrique : la conceptualisation. Les outils de modélisation directe offrent toute la liberté et la souplesse dont vous avez besoin pour recréer rapidement et intuitivement différents concepts, sans se limiter à une conception. Les concepteurs peuvent également utiliser des techniques de modélisation directe pour préparer les modèles à analyser. Dans le futur, il est peu probable que les deux paradigmes de conception CAO continuent d’exister, face à des produits qui vont gagner en complexité et en fonctionnalités. Les fournisseurs essaieront de créer des outils qui associent les points forts des deux approches, l’idéal étant que ces deux techniques fusionnent pour donner naissance à des logiciels de conception plus intelligents offrant tous les avantages.

Pour plus d’informations sur les avantages de la modélisation directe, téléchargez le livre électronique gratuit « 5 Ways You Can Benefit from the Simplicity of Direct Modeling » (Cinq conseils pour tirer profit de la modélisation directe).

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>