La multi-CAO : une utilité croissante due à l’extension des chaînes logistiques de conception

Comment les fabricants leaders parviennent-ils à se démarquer de la concurrence et à commercialiser plus rapidement des produits innovants ? En augmentant leur productivité via un processus de développement de produits rationalisé. L’un de leurs atouts essentiels réside dans leur capacité à manipuler efficacement plusieurs formats de données CAO, une réalité qui découle directement de la dispersion progressive des équipes de conception et de l’extension permanente des chaînes logistiques de conception. En s’associant afin de profiter, ensemble, d’un réseau de fournisseurs, les entreprises n’ont pas d’autre choix que trouver une solution pour faire circuler la géométrie du modèle entre les systèmes de CAO (et les partenaires), sans avoir à la recréer. Une fois les données CAO tierces importées, les utilisateurs doivent aussi être en mesure de manipuler et modifier la géométrie. De multiples partenaires, répartis dans différents fuseaux horaires, interviennent sur la chaîne logistique et exigent la réplication des données de conception sur plusieurs sites. Dans ce contexte, les fabricants doivent être capables d’envoyer et recevoir les données CAO dans divers formats, mais aussi de les exploiter, sous peine de ne pouvoir collaborer efficacement avec des membres clés de l’équipe de conception, qu’il s’agisse de clients ou de partenaires.

Les environnements multi-CAO rajoutent de la difficulté et empêchent les ingénieurs de concevoir dans le contexte de pièces et assemblages associés. En réponse, les entreprises déploient diverses stratégies. Certaines optent pour l’achat de plusieurs systèmes de CAO et convertissent les données produit transitant entre les systèmes. Une solution coûteuse et pesante. D’autres recréent tout bonnement la géométrie importée, ce qui représente une perte de temps précieux et laisse le champ libre à d’éventuelles erreurs risquant de grever le budget en aval. Au lieu de cela, les fabricants auraient tout intérêt à adopter un système de CAO offrant des fonctionnalités d’importation et de visualisation qui facilitent l’importation des modèles 3D issus d’autres systèmes, réduisant ainsi les tâches de correction de la géométrie ou de recréation des modèles. Grâce aux nouveaux outils flexibles de modélisation, le destinataire de la géométrie peut y apporter des modifications, de façon plus aisée. Voici le principe : l’utilisateur importe, dans son propre système, les fichiers CAO natifs créés dans un système de CAO tiers. Il peut alors visualiser la structure produit et la géométrie, et apporter directement des modifications à cette dernière. Les informations paramétriques pourront être ajoutées par la suite. Une nouvelle fonction CAO majeure, synonyme de gain de temps considérable, permet également de détecter automatiquement les modifications apportées à un modèle CAO importé provenant d’un outil CAO tiers et de mettre à jour le modèle en parallèle. Ainsi dispensés de la tâche de recréation des modèles, les utilisateurs peuvent se concentrer sur l’élaboration et l’optimisation de nouvelles conceptions.

Synchronisation des processus

Les ingénieurs se doivent également de gérer et surveiller efficacement les processus de conception collaborative tout au long de la chaîne logistique. D’une part, il convient de s’assurer que chaque collaborateur travaille sur la bonne version de la conception. D’autre part, l’accès aux données de conception doit être contrôlé en vue de protéger la propriété intellectuelle. La mise en œuvre d’une solution de gestion du cycle de vie des produits (PLM) facilite largement une collaboration sécurisée et efficace au niveau de la chaîne logistique. Ces systèmes permettent de gérer des données de conception multi-CAO et d’effectuer un suivi des versions sur la base d’un référentiel unique de données. Résultat : les ingénieurs peuvent recourir à autant d’outils CAO qu’ils le souhaitent pour créer une définition numérique complète du produit. Les solutions PLM assurent le stockage et le contrôle des données multi-CAO au sein d’un système unique, ce qui permet de synchroniser efficacement des conceptions complexes, et les modifications associées, entre les équipes connectées. Question collaboration, ces solutions offrent des espaces de travail sécurisés permettant de partager des données produit CAO neutres avec les parties intéressées en interne et en externe. Face à la complexité croissante des produits et à la dispersion progressive des équipes de développement, l’entreprise qui se révèle aujourd’hui capable d’adopter de nouveaux outils pour gérer et exploiter les données CAO (quel que soit leur format) a toutes les cartes en main pour augmenter son niveau de qualité, raccourcir ses délais de mise sur le marché et réduire les coûts, tout en améliorant son chiffre d’affaires et ses bénéfices.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>