Esthétique et élaboration du concept

learningconnector

La semaine dernière, j’étais en train de chatter avec Al Dean de Develop3D à propos de l’outil Freestyle de Creo Parametric, lorsqu’il me demanda si je préférerais conduire une Tesla ou une Ferrari… Mais, je vais sans doute un peu trop vite. En fait, nous discutions de l’importance de l’esthétique dans la conception des produits et de la relation entre la forme et la fonction. Je disais qu’il y avait beaucoup de bruit autour de la conception de produits « révolutionnaires » comme le premier smartphone, la première console de jeu mains-libres, la première voiture électrique pour particuliers… Et, honnêtement, cet enthousiasme est souvent justifié. Ces conceptions novatrices changent non seulement le monde de l’industrie mais aussi la vie tout court. Néanmoins un tel niveau d’innovation est statistiquement très rare. Beaucoup de temps et de ressources sont investis dans des idées qui ne verront jamais le jour. À mon avis, la notoriété d’un produit se construit plutôt grâce à une conception « évolutionniste », c’est-à-dire une succession de petites ou grandes améliorations apportées à des produits existants. Quel rapport avec l’apparence de nos produits ? Revenons à notre exemple de smartphone. Les premiers smartphones étaient révolutionnaires et la fonctionnalité constituait l’élément primordial. Les clients ont tendance à être moins exigeants sur l’esthétique des objets « révolutionnaires » (souvenez-vous par exemple des premiers téléphones portables et de leurs housses). Mais ce qui était révolutionnaire devient rapidement évolutif, et les industriels capitalisent sur leur travail de développement initial en commercialisant de nouvelles versions et itérations d’un type de produit existant. Pensez à toutes les options de smartphone disponibles aujourd’hui – l’utilisateur lambda serait bien en peine d’expliquer les différences de fonctionnalité entre les innombrables options offertes par les constructeurs de téléphones mobiles. Bien sûr, vous pouvez me dire qu’il existe réellement des différences de fonctionnalité mais je vous rétorquerais que celles-ci ne sont pas assez marquées pour guider le choix de la majorité des acheteurs. Avouez-le, vous avez acheté ce téléphone parce qu’il avait l’air cool. J’admets que « l’air cool » ne tient pas seulement à l’esthétique – il ne faut pas négliger l’image de la marque et la signification qu’il y a à utiliser un certain produit. À ce stade de la conversation, Al a commencé à critiquer les « cadres qui conduisent d’énormes voitures mais ne savent pas remplacer eux-mêmes les ampoules des phares » (je paraphrase peut-être un peu)… et j’ai réalisé que nous nous écartions du sujet. L’idée reste que l’apparence est primordiale pour l’image de marque, même si d’autres facteurs entrent en ligne de compte. L’apparence d’un objet joue un rôle déterminant dans la manière dont vous vous sentez avec cet objet – ce numéro de Product Design Show le montre très bien. Dès que les fonctionnalités sont équivalentes, l’aspect esthétique devient très important. Si vous acceptez le principe que l’esthétique est une part essentielle de la conception (en particulier pour la conception évolutive) pour le marché des biens de grande consommation, en quoi serait-ce différent pour l’industrie ? Al m’a envoyé cette image de chariot élévateur à fourche stylisé. L’aspect de votre entrepôt influence-t-il la manière dont les clients vous perçoivent ? Comment perçoivent-ils vos produits ? Il y a une raison pour laquelle je marche dans les allées du salon Digital Factory d’Hanovre entouré de robots lisses et orange se dandinnant sur des rythmes de techno allemande. Il y a une raison pour laquelle, entre deux offres comparables, vous allez choisir un chariot élévateur plus stylé, surtout s’il possède toutes les caractéristiques que vous attendez d’un chariot élévateur. Il y a une raison pour laquelle le sol des ateliers de Maserati est plus propre que ma table de cuisine (et c’est ici que nous avons évoqué nos préférences quant aux voitures sportives de luxe). La conclusion de cette histoire, c’est que l’esthétique (des smartphones ou des chariots élévateurs) n’a jamais été aussi importante dans le domaine de la conception. L’apparence du produit ne doit pas être réfléchie après coup. Si vous êtes ingénieur et si vous étudiez les concepts, vous devez accorder plus d’importance à l’aspect esthétique que par le passé, même si votre équipe ne compte aucun concepteur industriel. Ceci explique l’importance, pour l’élaboration du concept, de disposer d’outils souples et rapides de création de surfaces de forme libre, comme la fonctionnalité Freestyle de Creo Parametric. Pour lire d’autres articles relatifs à l’élaboration du concept, consultez le nouveau centre de ressources sur l’élaboration de concept à l’adresse suivante : http://www.ptc.com/solutions/concept-design/

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>