Découvrez les avantages du prototypage numérique

Les industriels d’aujourd’hui font face à une réalité préoccupante. La concurrence mondiale, de plus en plus forte, vient de toutes parts ; les clients sont de plus en plus pointilleux, et les produits doivent être conçus plus rapidement – et à moindre coût – comme jamais auparavant. Déployer des technologies de conception innovantes pour améliorer les processus de développement de produits peut certainement aider les industriels à se démarquer et, il faut l’espérer, à devancer la concurrence. Parmi les étapes du processus de développement, il en est une qui implique le développement d’un modèle de travail du produit. Ce modèle sert à tester les différentes fonctions de conception et à recueillir l’avis des clients. Le prototypage rapide, qui constitue une avancée technique considérable sur les modèles en argile, a permis aux industriels de créer rapidement des modèles de travail pour tester les conceptions et réduire ainsi le risque de fabriquer des produits qui ne répondent pas aux attentes du client. Bien qu’essentiel, le prototypage rapide demeure une étape longue et coûteuse du développement de produits. Mais il existe un autre moyen pour les industriels de tester les conceptions et d’en assurer l’usinabilité avant le véritable prototypage physique, il s’agit du prototypage numérique. Ce dernier utilise des modèles 3D pour tester la forme, l’ajustement et la fonction d’un produit avant sa fabrication. Les prototypes numériques permettent aux équipes de conception de simuler la façon dont un produit donné fonctionnera en conditions réelles, alors qu’il est encore sous forme numérique. Bien que le prototypage physique demeure essentiel avant la fabrication, le prototypage numérique permet aux ingénieurs et aux concepteurs de visualiser, analyser et optimiser les conceptions avant que ne soient créés les prototypes physiques. Les prototypes numériques facilitent par ailleurs le travail des équipes de conception qui peuvent intégrer, dès le début du processus de conception et tout au long de celui-ci, l’avis du client. Intéressons-nous à présent à quelques-uns des avantages procurés par le prototypage numérique.

Unification de la division numérique.

Différents jeux d’outils aux formats de données incompatibles étant utilisés, de nombreuses étapes de la conception souffrent encore de ne pas être intégrées numériquement. Les prototypes numériques requièrent l’intégration de toutes les données de conception – conceptuelles, mécaniques et électriques –, ce qui permet aux équipes de conception de conserver l’intention de conception et de réduire les erreurs en aval.

Réutilisation facilitée.

En réalité, la plupart des « nouveaux » produits sont des variantes de produits précédents. En capturant les conceptions sous forme numérique, il est plus facile de réutiliser les données de conception héritées, qu’il s’agisse de composants ou d’assemblages entiers, pour créer de nouveaux produits. Encouragement à l’innovation. Grâce aux prototypes numériques, les ingénieurs peuvent travailler librement et de façon créative, sans avoir à se préoccuper des frais énormes imposés habituellement par le prototypage puisque les conceptions sont sous forme numérique et relativement maniables. De ce fait, la crainte de faire des erreurs est moindre. La liberté d’explorer plusieurs hypothèses d’itérations de simulation prévisionnelle donne lieu à des conceptions plus innovantes et de grande qualité.

Test avant-vente du concept.

Les prototypes numériques peuvent être utilisés pour tester un produit avant sa commercialisation, bien avant qu’il n’existe sous forme physique. Des images au rendu réaliste du prototype numérique, ainsi que des animations, peuvent être utilisées dans les brochures ou dans la documentation marketing, ou encore lors de réunions de consommateurs, de salons ou de réunions avec le client.

Conception collaborative facilitée.

Les clients n’ont pas de mal à comprendre les conceptions lorsqu’on leur présente des représentations précises sous forme de prototypes numériques. En outre, étant donné que la conception est dans un format numérique, les modifications et les affinements suite aux commentaires du client peuvent être apportés facilement et rapidement.

Moins de prototypes physiques.

Le test des conceptions, que ce soit dans un souci purement structurel ou pour anticiper l’accueil du public, permet aux industriels de réduire le nombre de prototypes physiques longs à réaliser et coûteux, pourtant nécessaires avant toute fabrication. L’exploitation de prototypes numériques par rapport aux prototypes physiques permet de remédier à la division numérique, si courante au cours des différentes étapes du développement de produits. Elle permet en outre de conserver l’intention de conception tout au long du développement et elle encourage l’innovation. En outre, ces prototypes numériques étant créés en quelques heures ou quelques jours, et non plus en quelques semaines, les plannings de conception sont respectés et les coûts s’en trouvent réduits.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception. Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>