Un nouveau système de CAO ? Pensez au PDM !

Félicitations ! Vous avez décidé d’acheter un nouveau système de CAO. Vous vous réjouissez de créer de nouveaux produits en 3D, d’impressionner les clients avec des rendus splendides, de faire du prototypage numérique, d’analyser les conceptions et d’ajouter des animations aux instructions d’assemblage. C’est un bon choix qui produira un retour sur investissement immédiat. Mais avez-vous pensé à la façon dont vous allez organiser toutes ces nouvelles données ? En général, les gens n’achètent pas du matériel coûteux pour oublier le tout dans un sac déposé dans le coin d’une pièce. Et pourtant de nombreux ateliers, quelle que soit leur taille, n’agissent pas autrement lorsqu’ils créent des données et des pièces virtuelles en 3D sans disposer d’un système de gestion des données techniques (PDM).

Absence de contrôle des données

En général, les petites ou nouvelles équipes gèrent les nouvelles conceptions de l’une des manières suivantes :

  • Stockage sur l’ordinateur (Fichier > Enregistrer)
  • Stockage sur l’ordinateur, et partage du fichier ou du répertoire
  • Utilisation d’un système de gestion de contenu

Mais aucune de ces méthodes n’est prévue pour la gestion des données produit. Les équipes de conception en font le constat amer lorsqu’elles commencent à :

  • Consacrer trop de temps à la recherche de données
  • Dupliquer les efforts
  • Perdre de la propriété intellectuelle en raison de failles de sécurité
  • Écraser un travail important
  • Oublier les raisons et les auteurs de modifications majeures
  • Échouer à mettre à jour tous les fichiers impactés par la modification d’une pièce
  • Perdre les dépendances entre les modèles et les dessins partagés entre les produits

Temporisation

Au début, les problèmes de gestion des données ne sont pas trop chroniques ou encombrants. Ils ne semblent même pas trop coûteux. Dans ce cas, pourquoi une petite entreprise ne devrait-elle pas tarder à implémenter un vrai système de gestion des données techniques ? Pour la même raison qu’il n’y a pas de moment idéal pour vider ce sac qui est en train de gonfler dans son coin et en organiser le contenu. L’entreprise aggrave ses pertes à chaque nouveau modèle créé ou acquis. Et elle amplifie le problème dès qu’un nouveau membre de l’équipe a besoin d’utiliser les fichiers de conception. En fait, les équipes de conception bénéficient des avantages du système PDM dès qu’elles l’utilisent. Les bénéfices les plus substantiels iront aux équipes qui adoptent une approche disciplinée et professionnelle, capable d’évoluer avec l’entreprise. En outre, l’entreprise évite les coûts d’un long processus de migration.

Les systèmes PDM sont-ils réservés aux grandes entreprises ?

C’était le cas auparavant. Récemment encore, le PDM demandait un investissement considérable (en termes de matériel, conseil et formation) pour être capable de gérer les processus complexes nécessaires aux grandes entreprises. Les petites entreprises y auraient trouvé des avantages mais elles n’en avaient pas les moyens. La situation a changé. Avec l’arrivée de PTC Windchill PDM Essentials, les avantages d’un système de gestion des données d’une grande entreprise sont à la portée des organisations les plus petites. Chacun peut désormais profiter des mêmes niveaux de contrôle de version, de fiabilité et de sécurité que les très grandes entreprises.

Le moment d’envisager le PDM

Si vous pensez à acheter un nouveau logiciel de CAO, c’est le moment idéal pour envisager le PDM. La plupart des entreprises constatent déjà un retour sur investissement après deux mois. Et plus tard, lorsque votre entreprise aura grandi, vous vous féliciterez d’avoir pensé à votre avenir au bon moment. Vous vous trouvez probablement dans une période de fortes croissance et activité. C’est une bonne nouvelle. Mais si vous avez quelques minutes, téléchargez gratuitement ce livre électronique et suivez les liens vers des vidéos montrant comment PTC Windchill PDM Essentials peut vous aider pour vos processus de conception actuels et futurs. Et écoutez Brian, notre ingénieur 3D, commenter son exploration du monde du PDM.

Cet article a été publié dans Contenu de Creo 2.0 avec les mots-clefs : , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>