Obtenir des réponses : qui assume la conception par la simulation ?

Cet article de blog a été autorisé pour hébergement par PTC. Les concepts, les idées et les opinions exposés dans cet article appartiennent à Chad Jackson, analyste indépendant chez Lifecycle Insights. 2013-2014 © LC Insights LLC

Une véritable énigme, n’est-ce pas ?

La plupart d’entre vous connaissent l’histoire, cela ne fait aucun doute. L’idée de concevoir à partir de simulations remonte à près de 15 ans. À l’époque, l’approche consistait à doter les ingénieurs d’outils de simulation moins complexes. L’objectif était de simuler plusieurs alternatives de conception et de les comparer, de sorte que les ingénieurs puissent déterminer leur impact sur des scénarios particuliers. Mais cette vision n’a pas connu l’engouement escompté.

Il y a un an environ, la question faisait l’objet d’un débat dans notre émission Web, Tech4PD. Vous pouvez d’ailleurs regarder l’épisode complet sur PTC.com, découvrir le point de vue de PTC et lire la transcription vidéo si vous le souhaitez. Ma position était la suivante : pour optimiser les décisions de conception, il fallait augmenter la productivité des analystes. Loin de partager cet avis, le co-présentateur Jim Brown avançait au contraire que les ingénieurs étaient la clé. Au final, j’ai essuyé un échec cuisant avec un score de 29 % contre 71 %, et j’ai été obligé de revêtir un déguisement Star Trek.

Mais aujourd’hui, des statistiques sont là pour nous départager. Le 25 octobre dernier, je clôturais une étude sur la conception par la simulation qui recueillit 1 005 réponses. Dans cet article, je vous expose aujourd’hui quelques-unes des réponses les plus indiscutables jamais apportées à cette question épineuse.

Vous êtes prêt ? Partons en quête de réponses.

Pourquoi utilisez-vous la simulation ?

Avant toute chose, vérifions que les réponses proviennent des bonnes personnes.

Parmi les 1 005 répondants, 179 d’entre eux travaillent pour des éditeurs de logiciels ou des prestataires de services. Écartons-les purement et simplement.

Ensuite, nous voulons connaître l’avis des répondants qui s’appuient sur la simulation pour concevoir. L’étude incluait toute une série de questions sur les pratiques, dont certaines concernaient l’intégration des résultats de simulation dans le processus décisionnel. Voici ce qui est ressorti.

applications-of-simulation

Ces réponses définissent réellement la démarche de conception par la simulation. Aussi, voyons qui, au sein de ces entreprises, a recours à la simulation. Seules les réponses des personnes affirmant exploiter la simulation dans l’un de ces objectifs nous intéressent. Résultat : après avoir éliminé 475 répondants, il nous en reste 351.

Qui utilise la simulation ?

L’étude comportait également des questions visant à identifier les équipes qui utilisent la simulation lors de la phase de conception détaillée. Les réponses se répartissent comme suit.

who-uses-simulation

Voilà un élément de réponse. Mais s’agit-il réellement de la réponse ? Oui, puisque la question était à choix multiples. Si vous ajoutez simplement ces pourcentages, vous constatez un chevauchement significatif des réponses. Et, franchement, cela dépeint bien la réalité, car les entreprises jouent sur plusieurs de ces tableaux à la fois.

À présent, ce qui est bien plus intéressant, c’est de voir qui s’appuie sur différentes combinaisons (regroupant des ingénieurs et analystes en simulation internes et des intervenants externes) pour concevoir à partir de résultats de simulation. Le diagramme de Venn suivant nous fournit ces informations.

who-uses-simulation-venn

Les réponses représentées ici revêtent un intérêt remarquable. La conception par simulation incombe le plus souvent aux seuls analystes en simulation, et de loin (37 %). Viennent ensuite les ingénieurs, qui comptent pour 20 %. On pourrait y voir là un fossé entre les grandes entreprises et les PME. Mais réservons ce sujet pour un autre article. Trois combinaisons de rôles différents représentent ensuite 14 %, 12 % et 10 %.

Conclusion ?

En réalité, les réponses ne sont jamais vraiment tranchées. Tandis que 37 % des répondants s’appuient exclusivement sur des analystes en simulation pour prendre leurs décisions de conception, le recours aux ingénieurs (20 %) constitue une alternative bien réelle. Pour autant, pour en revenir à notre débat Tech4PD, je me permettrais de faire une entorse à la règle en considérant que cela me redonne l’avantage. Pour l’heure, en tout cas.

Résumé

  • L’idée de concevoir en tenant compte de résultats de simulation n’est pas récente. Mais, pour nombre d’entreprises, la difficulté est de savoir à qui confier cette initiative : aux ingénieurs ou aux analystes ?
  • L’étude Simulation Driven Design Study menée auprès de 1 005 personnes apporte quelques réponses.
  • Une fois écartés les éditeurs de logiciels, les prestataires de services et les répondants prenant des décisions de conception sans simulation, il reste 351 répondants.
  • 37 % de ces répondants s’appuient uniquement sur des analystes en simulation, tandis que 20 % confient cette tâche aux seuls ingénieurs. 14 % supplémentaires combinent des ingénieurs et des analystes, et 10 % réalisent des simulations via toutes les méthodes, y compris l’externalisation.
  • Pour l’anecdote, je dirais que cela efface mon échec lors du débat du deuxième épisode de Tech4PD, où j’avais été battu à plate couture par un score de 29 % contre 71 % en affirmant que la réussite de l’approche était entre les mains des analystes en simulation.

Bien. Vos avis m’intéressent ! Quelle combinaison de postes privilégiez-vous dans le cadre de votre approche de simulation ? Vos décisions de conception s’appuient-elles sur ces résultats ?

En vous remerciant par avance pour le temps consacré à cette lecture et en espérant vous retrouver très bientôt. Cordialement,

Cet article a été publié dans Réinventer la conception, Uncategorized avec les mots-clefs : , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>