Yanmar fête ses 100 ans à coups de vrombissements

La société Yanmar emploie plus de 15 000 personnes dans le monde entier et possède un réseau commercial couvrant plus de 130 pays. Cette entreprise construit des moteurs diesel pour les navires depuis 1912, des engins de construction, des engins agricoles et des groupes électrogènes, selon une philosophie de conception orientée vers plus de puissance et moins de poids.

Aujourd’hui, Yanmar doit revoir son approche.

Cette année, à l’occasion du salon annuel du bateau de plaisance (bateaux de ski nautique, bateaux ponton et voiliers), les représentants de l’entreprise étaient à l’écoute des besoins des clients. 

Et la réponse à ces derniers ne peut en aucun cas se faire en 2D. C’est une bonne chose pour Yanmar qui utilise PTC Creo pendant toute la durée de vie du produit.

« La conception 3D est un impératif absolu pour réduire le temps de développement des produits », affirme Yoshikazu Kuroda, cadre dirigeant du département des systèmes d’ingénierie chez Yanmar. Passer du concept à la production en moins d’un an peut sembler un délai très serré, mais Kuroda l’affirme : « Nous pouvons tenir ce cycle [court] car nous réalisons nos conceptions en 3D. »

Avec pour objectif ambitieux de devenir en quelques générations une société pesant trois mille milliards de yen (un peu plus de 10 milliards de dollars), Yanmar espère que cet objectif sera en grande partie réalisé grâce aux solutions d’ingénierie.

C’est pourquoi l’entreprise a choisi PTC Creo. Avec PTC Creo, les concepteurs peuvent travailler avec des assemblages descendants, simultanément, et à l’échelle mondiale.

En utilisant PTC Creo pour visualiser les conceptions en 3D et résoudre les interférences, Yanmar produit moins de prototypes, ce qui conduit à une diminution drastique du cycle de développement et des coûts. Au niveau mondial, Yanmar reste constant en termes de qualité en utilisant PTC Creo : l’équipe peut désormais définir facilement les spécifications de produits locaux, quel que soit le pays ou le marché.

Comment sinon bénéficier d’une part de marché de 50 % dans l’industrie des bateaux de plaisance (ou n’importe quelle industrie d’ailleurs) et continuer à se développer ? Pour y parvenir, il faut PTC Creo.

 

Cet article a été publié dans Clients Creo avec les mots-clefs : , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>