La consolidation de la CAO vaut-elle la peine ?

La consolidation de la CAO vaut-elle vraiment la peine ? De nombreuses entreprises accumulent les systèmes de CAO. Et nous y participons. Nous conservons les données héritées dans des formats 2D et 3D. D’autres équipes de l’entreprise s’accrochent aux outils de CAO qu’elles ont toujours utilisés mais nous n’échangeons pas de données avec elles. Du moment que votre équipe est opérationnelle, tout va bien.

Cette mosaïque de logiciels de conception pose néanmoins problème. Si vos concurrents se sont réorganisés autour d’un seul logiciel, ou s’ils n’en ont toujours utilisé qu’un seul, vous risquez de perdre rapidement votre place.

Posez-vous ces questions pour voir si votre environnement de CAO vous handicape.

 

    • La productivité baisse-t-elle parce que vous utilisez d’anciennes versions de vos systèmes de CAO ? Si votre équipe utilise des versions très anciennes d’un logiciel de CAO, elle ne profite pas des gains de productivité apportés par les nouvelles versions (fonctions plus intelligentes, chargement plus rapide, cartes vidéo plus rapides, etc.). Malheureusement, rares sont les entreprises capables d’assurer le support de plusieurs systèmes de CAO. Car il faudrait tester chaque personnalisation, intégration et interface pour tous les systèmes de CAO utilisés et cela prendrait des années.
  • Les équipes de projet passent-elles du temps à réparer ou recréer des données de conception existantes ? En raison des différents formats et formes de vos données de conception, les équipes doivent souvent réparer les données importées, ou pire, les recréer entièrement. Cette tâche pèse sur vos ressources, ne fait pas le meilleur usage de leurs compétences et ne constitue certainement pas la raison qui les a poussés à devenir ingénieurs.

 

  • Lorsque vous affectez des concepteurs et des ingénieurs à un projet, pensez-vous au système de CAO sélectionné pour ce projet et aux personnes compétentes pour ce logiciel ? Le nombre de systèmes de CAO et de versions utilisés dans votre entreprise peut entraîner une fragmentation des compétences puisque les ingénieurs n’ont pas la même formation, le même support technique ni le même savoir-faire.

 

  • Lorsqu’une ressource tombe malade ou est réaffectée à un autre projet, êtes-vous limité par les connaissances logicielles du remplaçant ? Cette question est similaire à la précédente. Si une ressource s’en va en cours de projet, les conséquences peuvent être néfastes pour votre calendrier, en particulier en fin de projet. Vous risquez une baisse de la productivité de conception car des membres de l’équipe ne sont peut-être pas formés et compétents pour le système de CAO que vous utilisez.

 

  • Vos coûts de support et d’informatique sont-ils élevés ? Augmentent-ils ? Jim Brown, analyste chez Tech-Clarity, estime que vous pouvez économiser environ 115 % de vos coûts annuels de support CAO pour l’ensemble de l’équipe en adoptant un outil unique de CAO 3D. Avec la consolidation de la suite de conception (2D, 3D, simulation, fabrication, etc.), l’économie approcherait les 300 % de vos coûts de support annuels. Ces économies substantielles résultent de la réduction des dépenses dans plusieurs systèmes de CAO, comprenant les coûts des fournisseurs et les dépenses internes, comme les mises à niveau, le service d’assistance et la formation.

 

  • Le début du projet est-il associé à de grandes discussions à propos du choix du système de CAO à utiliser ? Lorsque vous devez constituer des équipes de conception multidisciplinaires, il est habituel de chercher à se mettre d’accord sur le système de CAO, ou la version, à utiliser. Il est tout aussi habituel que ces discussions soient passionnées mais stériles. Lorsqu’une entreprise utilise un seul système de CAO en standard, tout le monde sait quel sera l’outil utilisé.

 

  • Lorsque d’anciennes conceptions doivent être modifiées, dépendez-vous de plus en plus d’une ressource interne spécialisée dans ce système de CAO hérité ? Les entreprises conservent souvent en interne un spécialiste pour les systèmes hérités. Cette démarche est restrictive et risquée. Vous êtes limité dans la mesure où vous ne pouvez pas choisir la personne qui peut accomplir la tâche, ce qui peut avoir un impact sur les autres projets et sur votre capacité à livrer à temps.

 

  • Est-ce difficile de collaborer avec d’autres personnes ? Les équipes de conception éprouvent parfois des difficultés à collaborer avec d’autres intervenants, internes et externes, parce que les données de conception sont transmises dans des formes et formats différents. Ce problème disparaît dès que tout le monde a adopté un seul et même système.

 

 

 

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>