Utiliser la 3D comme un moyen de conception

Chad Jackson, Lifecycle Insights

« Au moment où l’on commence à créer un modèle 3D, toutes les décisions de conception majeures sont déjà prises. »

Je me souviens parfaitement des circonstances dans lesquelles cette phrase a été prononcée. C’était lors d’un débat qui s’est tenu il y a environ deux ans et qui réunissait de nombreux éditeurs de logiciels. Cette phrase a d’ailleurs été prononcée par le vice-président de la gestion des produits d’un de ces éditeurs.

Il ne s’agissait manifestement pas d’un grand signal de soutien aux applications de CAO modernes. Au contraire, il laissait entendre que ce type de logiciel était loin d’être abouti. Et il entérinait le fait que la 3D n’était vraiment pas un moyen de conception.

[one_third]

Recommandations de PTC

Nouveautés de PTC Creo
Présentation et démonstrations

Didacticiels PTC Creo gratuits
Plus de 700 didacticiels en ligne

Participer à un événement PTC Creo
Séminaires en ligne en direct

[/one_third]J’ai envie de relancer le débat dans cet article. Pourquoi cette affirmation sonne-t-elle juste ? Est-elle toujours vraie ? Le débat promet d’être animé. Je me jette dans la mêlée !

Pourquoi la CAO n’a pas aidé la conception
Lorsque la CAO paramétrique orientée fonction est apparue, c’était l’outil idéal pour la conception. C’était du moins ce que tout le monde imaginait. Avec tous ces paramètres, les concepteurs et les ingénieurs pouvaient transformer une conception en une autre. Les possibilités paraissaient infinies.

Certes, en comparaison avec les applications de CAO de type booléen très répandues à cette époque, la CAO paramétrique orientée fonction convenait clairement mieux à la conception. Infiniment mieux. C’est vrai que vous pouviez changer une conception. Mais le revers de la médaille n’a pas tardé à apparaître.

Les modèles composés de nombreuses fonctions présentaient des interdépendances terriblement complexes. Il suffisait d’un réglage incorrect pour causer l’échec du modèle et laisser les utilisateurs non spécialisés en CAO se débrouiller avec le problème. Il fallut se rendre à l’évidence : à moins de savoir exactement comment créer un modèle orienté fonction progressivement, et avec un soin méticuleux, il était très peu probable de changer utilement la conception. Cette situation a commencé à évoluer il y a cinq ans.

La 3D est enfin prête pour la conception. Et nous ?
Il y a environ cinq ans, l’industrie a connu une véritable révolution. Une révolution positive heureusement. Nous pouvons discuter pour savoir qui a lancé le mouvement de la modélisation directe. Par contre, je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que les approches de modélisation directe ont radicalement changé la façon d’utiliser la CAO.

En ce qui concerne les décisions de conception, les approches de modélisation directe ont permis un niveau d’itération et d’exploration que la CAO paramétrique orientée fonction n’a jamais pu atteindre. Il suffit de prendre la géométrie, puis de la pousser, de la tirer et de la faire glisser. Les limites concernant les modifications de conception et les contraintes liées aux interdépendances des fonctions ont cédé la place à la question de savoir si la géométrie pouvait être calculée. Et c’est une bonne chose. En définitive, la CAO peut aujourd’hui être utilisée comme un véritable outil de conception, ce qui n’était pas vraiment le cas hier. Vous pouvez enfin utiliser la 3D comme un moyen de conception.

Cependant, en considérant les dernières décennies d’évolution technologique, je pense que nous avons appris que la technologie n’est pas tout. Nous avons nos habitudes. Nous avons nos processus. Une technologie peut offrir de nouvelles possibilités et ne pas être rapidement adoptée pour autant.

Pour être clair, de nombreuses entreprises continuent à utiliser la CAO comme un outil de documentation et non comme un outil de conception. Si certains acteurs du secteur y voient un motif à se lamenter, je pense que les entreprises devraient plutôt l’envisager comme une opportunité. L’itération et l’exploration de conceptions à l’aide des méthodes de modélisation directe dans la CAO offrent une réelle possibilité de développer de meilleurs produits. Le fait que de nombreuses entreprises ne tirent pas parti de cette technologie constitue, pour vous, l’occasion de dépasser vos concurrents.

Ne le criez pas trop fort, mais vous y trouverez un véritable avantage concurrentiel.

Résumé et questions
C’est vrai. Il y a plus de cinq ans, les applications CAO étaient simplement des outils de documentation et non des outils de conception. Mais avec l’intégration des méthodes de modélisation directe, la CAO est désormais un outil permettant une meilleure exploration et une meilleure itération des conceptions. Ce qui donne de meilleurs produits. De nombreuses entreprises ne se sont pas encore emparées de cet avantage et continuent d’utiliser la CAO comme un outil de documentation. Profitez de cette situation pour vous créer un avantage concurrentiel !

C’est mon avis ! J’espère qu’il vous sera utile. Et vous, qu’en pensez-vous ? J’aimerais bien savoir combien d’entre vous ont changé leur façon d’utiliser la CAO pour la mettre au service de la conception. Je m’arrête là.

En vous remerciant par avance pour le temps consacré à cette lecture et en espérant vous retrouver très bientôt. Merci de votre attention !

PTC a autorisé sur son site l’hébergement de cet article de blog. Les concepts, les idées et les opinions exposés dans cet article appartiennent à Chad Jackson, analyste indépendant chez Lifecycle Insights.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>