L’Internet des Objets change tout

Je peux mettre en marche mon climatiseur GE, surveiller sa consommation d’énergie et changer son réglage à partir de mon portable. La mijoteuse connectée de Belkin calcule le temps de cuisson et envoie des rappels au cuisinier. Une boîte à œufs Quirky dans votre réfrigérateur peut vous dire s’il faut ajouter des œufs à la liste de courses. La maison connectée captive l’imagination du public car c’est très facile de se sentir concerné par le phénomène, mais tenez-vous prêt car les appareils connectés seront bientôt partout.

Les capteurs, les mobiles, le service dans le nuage, les analyses et d’autres technologies s’invitent dans les conversations de conception chez les fabricants d’électroménager, les constructeurs automobiles et les fabricants de machines industrielles au fur et à mesure qu’ils élèvent la proposition de valeur de leurs produits. Des objets qui sont aujourd’hui purement fonctionnels vont devenir des appareils capables d’interagir avec leurs utilisateurs, et de surveiller et communiquer leurs besoins en termes de maintenance. Les personnes ne vont plus acheter un climatiseur mais une pièce ou un bâtiment affichant une température de 22 °C toute l’année car le vendeur couple la machine à un contrat de service assorti d’une garantie de température.

L’Internet des Objets associe les technologies de capteur, de transmission et d’analyse, et est déjà en train de changer la conception, la fabrication et le fonctionnement des produits. Au lieu de se fier à des enquêtes ou à des groupes de discussion pour savoir comment les consommateurs pourraient utiliser un produit, les concepteurs peuvent obtenir de vraies informations à partir des données générées par l’utilisation sur une large base d’utilisateurs. Ces informations peuvent être simples ou complexes : Les utilisateurs appuient-ils trop fort sur un bouton ? Concevez un bouton plus solide. La plupart des conducteurs accélèrent aux stops ? Modifiez le dispositif de sécurité passive.

En tant que concepteur, vous obtiendrez bientôt des informations sur la manière dont vos produits sont utilisés, malmenés et entretenus, mais seulement si vous implémentez les technologies qui vous aideront à recueillir ces données. L’Internet des Objets s’implante d’abord dans les secteurs qui intègrent déjà des capteurs à leurs produits : voitures, avions, imprimantes, tout objet indiquant à son utilisateur qu’un élément doit être remplacé, rechargé ou entretenu. Aujourd’hui, un témoin lumineux s’allume pour vous indiquer que vous devez, par exemple, remplacer la cartouche d’encre de l’imprimante. Avec l’Internet des Objets, cette imprimante vous enverra peut-être un message ou un e-mail vous rappelant de remplacer la cartouche d’encre avant qu’elle ne soit totalement vide. Votre voiture qui capture des données en permanence ne communique vraiment qu’une ou deux fois par an lorsque votre garagiste branche ses machines sur l’ordinateur de bord. Ne serait-il pas mieux de savoir, avant le rendez-vous, l’entretien qui vous attend ce jour-là ? Le garagiste pourrait commander les pièces, programmer le travail et vous envoyer un devis avant votre visite. Avec l’Internet des Objets, votre voiture serait en relation constante avec le garage.

Quels produits et quelle expérience utilisateur pourriez-vous améliorer avec ce type d’interaction ?

La conception intégrée du capteur est la partie la plus facile. Quelle action souhaitez-vous obtenir ? Le témoin lumineux qui clignote sur l’imprimante est tout simple. Par contre, l’envoi du même signal via Wi-Fi ou un réseau câblé en vue d’une analyse en aval (et d’une action éventuelle) requiert une plateforme nettement plus sophistiquée. Vous devrez créer des fonctionnalités de capture et d’analyse des données, et engager des personnes capables d’interpréter les résultats générés par cette montagne de données brutes.

Pour les concepteurs, l’Internet des Objets signifie enfin une vraie boucle fermée : vous découvrez comment les clients interagissent avec les objets que vous avez créés. Vous pourrez ainsi améliorer leur expérience avec le produit et optimiser la qualité des attributs qui importent le plus aux clients. Vous ne devrez pas procéder à une étude trop élaborée car vous disposerez de données réelles qui vous serviront à effectuer des simulations prédictives. Vous pouvez aussi offrir des services qui créeront de nouvelles opportunités pour votre entreprise et optimiseront les performances de vos clients.

Si vous ne vous intéressez pas à l’Internet des Objets actuellement, vous n’êtes pas le seul. C’est encore le tout début pour la plupart des entreprises et l’infrastructure nécessaire est encore en pleine évolution. Mais commencez à regarder vos produits et à réfléchir à la manière dont vous pourriez y introduire des capteurs et des émetteurs. Quelles sont les données importantes à surveiller pour maintenir le produit dans un état optimal ? Quelles sont les informations nécessaires pour concevoir une version améliorée ? Vous pouvez aussi travailler avec vos équipes de service et de support pour savoir quelles sont les données à capturer pour améliorer la vie utile du produit ou réduire ses besoins en maintenance. Ces réponses peuvent vous amener à mesurer plein de nouvelles choses. Préparez-vous car c’est pour bientôt. Les entreprises qui attendent trop longtemps ne pourront peut-être pas rattraper leur retard.

Note de l’éditeur : Pour en savoir plus, regardez cette courte vidéo de PTC expliquant comment l’Internet des Objets transforme la fabrication :

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>