L’interprétation des dessins 2D n’a rien d’évident

Il n’arrivait pas à le voir.
Je me trouvais dans la salle de dessin 101 de l’école d’ingénierie de l’université du Kentucky. Sur ma gauche, je regardais un étudiant concentré sur le dessin posé sur son bureau. J’attendais de voir sur son visage qu’il avait compris. Il a étudié la vue latérale droite. Puis il a fixé la vue centrale de près. Ensuite, il est passé à la vue du dessus, puis a poussé un soupir de frustration. Il n’arrivait vraiment pas à le voir.
Voici précisément le sujet que je souhaite aborder dans cet article. Selon moi, les dessins 2D ne sont pas un support évident pour les utilisateurs en aval lorsqu’il s’agit de comprendre une conception. Ensuite, je souhaite en discuter dans les commentaires. Entrons dans le vif du sujet.

Recommandations de PTC

Utiliser la 3D comme un moyen de conception La 3D est optimisée pour la conception
Nouveautés de PTC Creo Présentation et démonstrations
PTC Creo Parametric Version d’évaluation gratuite de 30 jours

Intelligence visuo-spatiale Pour commencer, permettez-moi de planter le décor. Connaissez-vous la théorie des intelligences multiples ? Présenté pour la première fois au début des années 1980, ce concept suppose qu’il existe de nombreux types d’intelligence différents. En outre, chaque individu présente des degrés d’aptitude variables dans chacune de ces intelligences. L’une d’entre elles est l’intelligence visuo-spatiale. En voici la définition :

L’intelligence spatiale est un domaine de la théorie des intelligences multiples qui s’intéresse à la représentation dans l’espace et à l’aptitude à visualiser avec son esprit. Elle est définie par Howard Gardner comme une capacité d’analyse humaine qui offre la possibilité mentale de résoudre des problèmes spatiaux de navigation, de visualisation d’objets sous différents angles, de reconnaissance des scènes ou des visages et de perception des détails fins. Howard Gardner explique également que l’intelligence spatiale pourrait être plus efficace pour résoudre des problèmes dans les domaines liés aux activités concrètes, matérielles et d’investigation.
J’en conclus que la plupart des ingénieurs ont probablement une intelligence visuo-spatiale. Ils peuvent regarder un dessin de définition et comprendre immédiatement la conception. C’est un avantage certain lorsqu’il s’agit de visualiser dans l’espace différentes options pendant les activités de conception.
Toutefois, le problème est le suivant : les dessins 2D ne sont pas destinés aux ingénieurs.

Les principaux utilisateurs de dessins 2D travaillent dans les services de production, de qualité et d’achat. Si les ingénieurs ont sans doute un niveau élevé d’intelligence visuo-spatiale, je doute que ça soit le cas d’un acheteur ou d’un responsable production. Cela n’a rien d’insultant. Ils font preuve d’une intelligence supérieure dans d’autres domaines, notamment les aptitudes verbo-linguistiques, logico-mathématiques ou corporelles-kinesthésiques.

L’interprétation des dessins comme moyen de comprendre une conception Je ne pense pas qu’on puisse contester que certaines personnes ont du mal à interpréter les dessins 2D. Je pense même que la question suivante s’impose : quel est l’intérêt d’interpréter les dessins 2D ?
Selon moi, l’intérêt est de comprendre la forme et les contraintes (notamment les tolérances, les matériaux, etc.) de la conception. Dès lors qu’on en est capable, il est possible d’exercer ses propres compétences. Les machinistes peuvent évaluer la difficulté ou la facilité d’une opération d’usinage quand ils comprennent la forme et les tolérances d’une conception. Les responsables qualité peuvent planifier et réaliser des inspections une fois qu’ils comprennent la forme attendue et les tolérances d’une conception. Les directeurs des achats évaluent les fournisseurs pouvant produire les composants.

Les définitions basées sur des modèles constituent-elles une alternative viable ? OK. Maintenant que nous connaissons l’intérêt de l’interprétation des dessins 2D en aval, nous pouvons réfléchir à d’autres solutions. À partir de là, nous pouvons estimer si ces solutions remplissent cette fonction mieux ou moins bien que les dessins 2D existants.

Dans le cas présent, la solution envisagée est un modèle 3D annoté. Au lieu de créer des dessins 2D avec plusieurs vues superposées sur une feuille de papier virtuelle, les ingénieurs et les concepteurs peuvent appliquer des cotes et tolérances géométriques, des notes et des matériaux au modèle 3D existant.

Comment évaluons-nous la viabilité de cette solution alternative ? Il convient de tenir compte de deux facteurs.
1. Est-il plus rapide d’annoter un modèle 3D que de créer un dessin 2D ?
2. Est-il plus simple d’interpréter un modèle 3D annoté qu’un dessin 2D ?

Je suis sur le point de conclure une étude qui fournit des réponses quantitatives à ces questions mais, pour le moment, nous pouvons en débattre dans la section Commentaires.

Conclusion Voici mon point de vue.

Les ingénieurs peuvent facilement interpréter les dessins 2D, mais ils ne sont pas les principaux destinataires ici. Il est plus intéressant de savoir si l’annotation des modèles 3D est plus longue ou pas.

Certains intervenants en aval ont du mal à interpréter correctement les dessins 2D. Si les modèles 3D annotés sont plus faciles à utiliser, pourquoi freiner leur efficacité alors que cela ne fait pas partie de leurs principales responsabilités ?

Grâce à mon intelligence logico-mathématique, l’image me semble parfaitement claire.

En vous remerciant par avance pour le temps consacré à cette lecture et en espérant vous retrouver très bientôt. Merci de votre attention !

Cet article de blog a été autorisé pour hébergement par PTC. Les concepts, les idées et les opinions exposés dans cet article appartiennent à Chad Jackson, analyste indépendant chez Lifecycle Insights.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>