Aberdeen Research : Comment tirer le meilleur parti des prototypes virtuels

 

Liens rapides

Prototypes virtuels
D’autres conseils de la part d’Aberdeen
PTC Creo Simulate
Ressources de simulation
Clients PTC
Études de cas de simulation

Simulez le plus tôt possible. Et le plus souvent possible. Tel est le message véhiculé par Aberdeen Research dans son rapport intitulé « Unlocking Product Innovation with Virtual Prototypes » (Libérer l’innovation produit grâce aux prototypes virtuels).

Ce document fait la synthèse des expériences de plus de 1 000 professionnels du développement de produits. Ensuite, il établit une comparaison entre les performances des meilleurs concepteurs de produits, des entreprises les plus performantes, et leurs homologues des entreprises moyennement performantes.

« Dans le monde réel, différents facteurs influent sur les performances d’un produit », explique le rapport. « Pour compliquer encore les choses, en raison du niveau de complexité des produits actuels, il est encore plus difficile de comprendre comment tous les composants vont interagir. »

Le graphique ci-dessous explique comment les entreprises les plus performantes appréhendent ce problème

Aberdeen_20Selon Aberdeen, les entreprises les plus performantes sont 55 % plus susceptibles que leurs concurrentes d’utiliser des outils de simulation qui testent le comportement d’un produit au niveau du système. Ainsi, elles visualisent correctement l’interaction des composants. En outre, elles sont 42 % plus susceptibles que leurs concurrentes d’évaluer simultanément plusieurs forces physiques.

« Cette approche leur donne un très bon aperçu de la manière dont le produit final va se comporter en conditions réelles », précise le rapport. « Elles peuvent utiliser les résultats de ces analyses pour prendre des décisions qui optimisent sensiblement la conception et l’innovation et améliorent la rentabilité. »

Pratiques de vérification et de validation des entreprises les plus performantes Une fois la conception achevée, il faut encore passer par un processus de validation final. Aberdeen Research a également identifié plusieurs pratiques utilisées par les entreprises les plus performantes pour accompagner le processus de validation.

« Les entreprises les plus performantes commencent par lier leurs exigences de conception à un scénario de test. Cela clarifie les exigences et permet de déterminer plus facilement si elles sont respectées. Il est ensuite possible de se référer au scénario de test pendant les tests de simulation comme pendant les tests physiques. Les entreprises les plus performantes sont 72 % plus susceptibles que leurs concurrentes de commencer avec un prototype virtuel pour valider le respect des exigences », explique Aberdeen. « Toutefois, elles utilisent ensuite ces résultats pour seconder le laboratoire de tests. Grâce aux résultats de la simulation, les techniciens peuvent identifier plus facilement les éléments défaillants afin d’y placer leurs capteurs. Cela permet de gagner beaucoup de temps, car il n’est pas nécessaire de calculer manuellement la position des capteurs. »

En outre, les capteurs sont plus susceptibles d’être placés à l’endroit optimal pour surveiller efficacement les principaux domaines de performance du produit. Enfin, pour renforcer encore la collaboration, le laboratoire de tests partage ensuite les résultats des tests physiques avec les analystes pour qu’ils puissent améliorer les modèles de simulation futurs. Le graphique ci-dessous montre comment les entreprises les plus performantes se positionnent par rapport à leurs concurrentes moins performantes en termes de collaboration entre le laboratoire de tests et les analystes.

Aberdeen_21Principales conclusions et actions recommandées Qu’est-ce que tout cela signifie pour vous ? Aberdeen conclut son rapport en formulant les directives suivantes pour améliorer les prototypes virtuels :

  • Réalisez des simulations en même temps que la conception pour mieux comprendre le produit et prendre des décisions plus avisées. Concentrez-vous sur la validation, l’identification des problèmes, ainsi que l’optimisation.
  • Comprenez le comportement en conditions réelles en réalisant des simulations au niveau du système tout en évaluant plusieurs forces physiques. Ainsi, vous créerez un prototype virtuel plus complet afin d’évaluer réellement le fonctionnement d’un produit dans son environnement d’exploitation.
  • Encouragez la collaboration entre le laboratoire de tests et les analystes. Cette collaboration se traduira par une meilleure efficacité de la phase de test et une amélioration continue des modèles de simulation.

« Le résultat de ces actions permet aux équipes qui développent de nouveaux produits de faire bénéficier ces derniers d’innovations d’un niveau sans précédent, qui se solderont par une rentabilité accrue », indique Aberdeen.

Regardez cette courte vidéo pour découvrir comment College Park, un client de PTC, utilise la technologie de simulation pour améliorer la vie quotidienne de ses clients.

Consultez cette page pour en savoir plus sur PTC Creo Simulate. Et dans la foulée, consultez également ces articles. Vous y lirez les témoignages de nombreux fabricants qui utilisent actuellement la technologie de simulation de PTC.

Cet article a été publié dans Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>