Ce que tout ingénieur devrait savoir sur la conception de produits inesthétiques

chariot_elevateur

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais les produits sont de plus en plus beaux, même dans les endroits où l’on ne s’y attend pas.

Prenons deux exemples. Le premier est un simple chariot élévateur (qui se trouve être mon mot préféré en allemand). Ces monstres qui carburent à l’essence ou à l’électricité ne sont pas les produits les plus glamour qui soient. Après tout, ils sont généralement utilisés jusqu’à leur dernier souffle dans les entrepôts et n’ont pas fait l’objet de beaucoup d’efforts stylistiques au fil du temps. Ce qui importait jusqu’à présent, c’est leur capacité de charge, leur manœuvrabilité et leur consommation de carburant. Recouvrez-moi tout ça d’une armature de sécurité et de quelques tôles et le tour est joué, pas vrai ?

chariot_elevateur

Chariot élévateur du siècle dernier : de nombreuses fonctions, mais une esthétique qui laisse à désirer

Eh bien, les choses ont changé. Intéressons-nous à une société comme Still. Elle existe depuis 1920, mais ses produits ne ressemblent plus du tout à ce qu’on pourrait s’imaginer. Ils sont stylés et leur design est attrayant.

Comme deuxième exemple, prenons un objet sur lequel je suis tombé récemment : un générateur électrique. Là aussi, il s’agit avant tout de produits fonctionnels et puissants.

generateur

Générateur simplement pratique

Pourtant, il suffit de se rendre dans une boutique d’activités de plein air ou de surfer sur Internet pour découvrir des produits bien conçus, bien loin d’un moteur diesel enfermé dans une cage de protection rudimentaire. Honda en fabrique de très beaux.

generateur_pratique

Générateur pratique et plus agréable au toucher

Les produits cubiques sans originalité n’ont plus la cote

 J’aimerais pouvoir vous dire que tout cela n’est que le résultat d’une prise de conscience soudaine des responsables de production, qui ont alors commencé à consacrer des budgets importants à l’amélioration de l’esthétique. Or, en vérité, ce sont certains changements survenus au cours des dernières années qui ont réellement mis la conception esthétique à l’honneur.

Nous avons meilleur goût aujourd’hui. Le grand public est plus sensible à la conception que jamais. Il ne se contente plus de produits très fonctionnels, mais inesthétiques. Cette tendance a une incidence sur tous les aspects du comportement d’achat. On est bien loin des stratégies du secteur uniquement centrées sur le client.

Si vous dirigez un entrepôt et devez faire un choix parmi tout une gamme de chariots élévateurs similaires en termes de fonctionnalités, vous opterez pour le plus attirant, même s’il aura une forme totalement différente d’ici deux ans.

Nous disposons de matériaux plus souples. Les matériaux entrent également en ligne de compte. Les métaux sont nettement plus coûteux qu’autrefois. Nous avons déjà assisté à un remplacement du métal par le plastique dans quasiment tous les secteurs, des biens industriels aux équipements médicaux et au-delà. Grâce à la plus grande liberté offerte par le plastique en termes de formes, on fabrique toujours des formes plus intéressantes qu’avec un stock de tôles métalliques.

Les équipes d’ingénieurs hébergent des génies de la conception industrielle (à ce qu’il paraît). Ce qui est intéressant, c’est que la plupart des entreprises ont pris conscience de cette transition il y a un moment déjà. Se sont-elles empressées de recruter une armée de designers industriels pour améliorer et revisiter leurs produits ? Certaines l’ont fait. Mais la majorité s’est contentée de chercher parmi son personnel et ses experts en produits. Et cette tendance ne s’est pas inversée depuis.

Les logiciels de CAO 3D permettent une conception plus flexible. Ce qu’il faut également souligner, c’est que cette transition a vu le développement d’outils plus efficaces qui ont été intégrés à nos robustes logiciels pour faciliter le développement de ces formes. PTC Creo, par exemple, propose depuis longtemps son extension PTC Creo Interactive Surface Design pour le surfaçage de classe A généralement utilisé pour la conception de biens de consommation. Plus récemment, une possibilité de modélisation de surface subdivisée a été ajoutée avec l’élaboration de concept de forme libre. Ces deux solutions vous offrent les mêmes outils dans une interface familière pour vous assister dans ce type de tâches.

Cela signifie-t-il que votre patron va bientôt exiger une Aston Martin plutôt qu’un cube métallique ? Probablement pas, mais la course à l’esthétique gagne du terrain et est désormais aussi importante que les performances ou la fonctionnalité dans de nombreux secteurs. Heureusement, nous disposons des outils nécessaires pour l’intégrer et devancer ainsi nos concurrents.

Bon, assez bavardé. Je vais me replonger dans ma brochure sur les Gabelstapler. Ça sonne bien, vous ne trouvez pas ?

Cet article a été publié dans Avantages de Creo, Réinventer la conception avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Les trackbacks sont fermés, mais vous pouvez laisser un commentaire.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong>